Guercif: 93 Millions de Dh pour la reconstitution de la cédraie de...

Guercif: 93 Millions de Dh pour la reconstitution de la cédraie de Tamjilt

209
0
PARTAGER

La réalisation de ce projet socioéconomique, mis en place en 2008 par la direction provinciale des eaux et forêts de Taza, s’étale sur une durée de 7 ans, selon un rapport.

Un plan d’aménagement de la forêt de Tamjilt, zone montagneuse et d’accès difficile, prévoit la régénération de la cédraie sur une superficie globale de 1.683 Ha répartis sur les cantons de Bouzemmour (791 ha), Soufouloud ( 370 ha), Lalla Mimouna (307 ha), Ouizoukane (162 ha) et Tizi Mokrane (53 ha).

Des plans de cèdre de 2 ans se sont avérés nécessaires pour assurer une bonne réussite de la régénération de la cédraie, selon le rapport qui souligne la nécessite de la clôture et de l’entretien des périmètres de régénération sur une superficie de 2.762 Ha.

Au niveau du reboisement de la forêt de Tamjilt, le plan d’aménagement a prévu des zones d’une superficie de 1.970 ha à reboiser en Pin maritime et en Pin d’Alep, mais en raison de l’altitude et du froid, cette dernière essence devait être remplacée par le cyprès de l’Arizona qui a donné de bons résultats dans le périmètre de Béni Ou Illoul, un douar de la fraction de Béni Maqbal.

Parallèlement aux opérations de reboisement, les plantations anciennes ont nécessité des travaux de consolidation et d’entretien sur une superficie de 1.804 ha, selon la même source.

Le plan de l’aménagement de la forêt de Tamjilt a prévu aussi le traitement du chêne vert en taillis simple à objectif sylvo-pastoral sur 10 parcelles pour une superficie de 1.095 ha.

La création d’une pépinière à Tamjilt a été proposée pour pallier à l’éloignement de la zone située à 250 Km des pépinières forestières de Bouhlou et d’El Kifane.

Le plan d’aménagement a prévu aussi des opérations d’équipement avec la construction d’un siège, d’un logement, d’un poste forestier et d’un poste de surveillance, l’ouverture de 20 Km de pistes et la réhabilitation de 35 autres Km de pistes forestières.

Il comprend aussi des actions incitatrices pour motiver les populations de cette zone montagneuse à adhérer au projet et contribuer à sa réussite. Ainsi, en plus des subventions, la création des coopératives apicoles a été encouragée avec la distribution de ruches pour redynamiser cette activité pratiquée d’une manière traditionnelle dans cette zone.

Des associations de protection de l’espace forestier ont été également créées pour bénéficier de l’indemnité de mise en défens.

Ce projet de régénération de la cédraie et le reboisement de la forêt de Tamjilt, qui relève actuellement du ressort de la direction provinciale des eaux et forets qui vient d’être créée à Guercif, a pour objectifs d’assurer la pérennité de la forêt menacée par la coupe et le défrichage illégaux, reconstituer la couverture végétale de cette zone qui connait une dégradation intense, améliorer la production de bois d’Âœuvre, de service et de chauffage, créer des emplois au profit de la population locale, contribuer au développement du cheptel (principale ressource des habitants), et désenclaver la zone par l’ouverture des pistes.

 

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires