Guercif : près de 50 mdhs pour des projets d’équipement et de...

Guercif : près de 50 mdhs pour des projets d’équipement et de développement de la province

214
0
PARTAGER

En cette heureuse circonstance, le gouverneur a lancé à Hay Chiber, à Guercif, les travaux de construction d’un pont sur l’oued Mellellou qui traverse la ville. Ce pont qui sera réalisé en 10 mois permettra d’améliorer la sécurité routière, d’éliminer les points d’étranglement du trafic et de faciliter les liaisons entre les parties Nord et Sud de la ville. Cet important ouvrage d’art nécessitera une enveloppe budgétaire de 19,45 mdhs, financés dans le cadre d’une convention conclue entre la direction provinciale de l’équipement et du transport, le holding Al Omrane et la commune urbaine de Guercif.

Il a été procédé également à Guercif à la pose de la première pierre pour la construction d’une gare routière moderne. Ce projet qui nécessite un investissement de 8,90 mdhs sera cofinancé par l’Agence pour le développement des provinces et préfectures du Nord (APDN), maître d’ouvrage, le Conseil de la région Taza- Al Hoceima- Taounate et la commune urbaine de Guercif.

Le gouverneur a procédé aussi à l’inauguration d’un pont -rail construit en remplacement d’un passage à niveau à Guercif.

Selon le directeur régional de l’Office national des chemins de fer (ONCF) à Meknès, M. Rachid Fakihani, la réalisation de cet ouvrage entre dans le cadre du programme de l’office visant la suppression des passages à niveau sur l’axe Fès-Oujda, à travers la construction d’ouvrages de substitution permettant de renforcer considérablement la sécurité des riverains et du trafic et d’améliorer la fluidité des déplacements urbains et périurbains.

Cet ouvrage dont la construction a duré 10 mois a nécessité un investissement global de 5,2 mdhs, financés dans le cadre d’un partenariat entre l’ONCF et la commune urbaine.

Le gouverneur a lancé aussi les travaux de goudronnage de routes de Guercif financés par la commune urbaine de la ville. La première tranche de ces travaux portant sur l’asphaltage de 4 Kms nécessite un budget de 5 mdhs.

Au chapitre social, le gouverneur a procédé à la pose de la première pierre pour la construction de la Maison de l’étudiante (Dar Taliba) dans la commune rurale de Lamrija. Ce projet qui entre dans le cadre de la lutte contre la pauvreté en milieu rural bénéficiera à 40 étudiantes. Sa réalisation et son équipement qui nécessitent un investissement de près de 1,64 mdhs seront cofinancés par le conseil provincial de Guercif, l’Initiative nationale de développement humain et l’Entraide nationale.

M. Atmane Souali a également lancé les travaux de construction de l’école « Mouâd Ben Jabal » sur une superficie globale d’un hectare. La construction en 9 mois de cet établissement scolaire qui nécessitera un budget de 4 mdhs sera financée par le budget du département de l’éducation nationale.

Il a été procédé également à Guercif à l’inauguration du siège de la police doté de plusieurs bureaux administratifs et dont le financement a été assuré par le budget provincial (2,65 mdhs). Un espace d’accueil et de soutien au profit de 1.500 diabétiques nécessiteux de la ville a été également inauguré. Ce projet de solidarité sociale, réalisé en partenariat entre la commune urbaine et la délégation provinciale de la santé, a nécessité un budget d’un montant de 996.151 dhs.

 

 

Commentaires