GUERRE DE SUCCESSION AU SEIN DU PARTI DE L’UC

GUERRE DE SUCCESSION AU SEIN DU PARTI DE L’UC

457
0
PARTAGER

Le parti de l’Union Constitutionnelle, un fervent défenseur des idées
libérales entre dans une étape décisive de son histoire avec la tenue
dès vendredi de son congrès qui sera présidée, une fois n’est pas
coutume par une femme députée.

Bien qu’il ne joue plus un rôle de premier plan sur la scène politique
après son basculement dans l’opposition après l’arrivée du
gouvernement d’alternance, ce parti longtemps considéré comme étant
une création de l’administration ce qui lui valu à sa création par
Mâati Bouabid au début des années 80 le surnom de « Parti
Cocotte-Minute », il n’est pas exclu qu’il revienne au devant de cette
scène avec l’élection d’un nouveau secrétaire général capable de le
faire ressusciter.

Parmi les 3 candidats à ce poste figure justement et ce sera la
principale attraction de ce congrès, un jeune, Anouar Zyne, qui a
découvert les arcanes de la politique sur le tard et qui ne jure que
de communication et de réseaux sociaux.

Avec son slogan « Le Changement Possible » il a investi la toile après
s’être assuré le soutien de vieilles figures de son parti dont il
préside déjà le mouvement de la jeunesse, mais également celui de la
communauté des affaires et de la société civile. S’il obtient la
présidence de sa formation, ce sera un coup de semonce et un séisme au
sein de la classe politique qui verra alors de nombreux jeunes dans
les partis aller défier les anciennes générations dans leurs tours
d’ivoire.

Commentaires