GUERRE LARVÉE ENTRE DES MINISTRES DU PJD ET LE JOURNALISTE NINY

GUERRE LARVÉE ENTRE DES MINISTRES DU PJD ET LE JOURNALISTE NINY

362
0
PARTAGER

 

Son journal, sans que l’on sache réellement ses motivations, lance presque quotidiennement des attaques ciblées contre les ministres de l’équipement, celui du transport ainsi que celui de la justice, en déterrant des dossiers brûlants qui passionnent son lectorat et le multiplie, alors que son directeur et éditorialiste alimente sa chronique de procès à charge de la gestion de ses responsables, chacun dans son domaine de responsabilité.

Le plus visé ces derniers jours et qui a engagé une procédure en justice pour diffamation en réclamant au journal en guise de réparation la somme astronomique d’un demi milliard, un record dans l’histoire de la presse marocaine, et qui vaudra à son patron de nouveaux soucis alors qu’il vient de se relancer après avoir purgé une peine de prison d’un an pour un délit de presse, n’est autre que le ministre de l’équipement Aziz Rebbah, que le chevalier de la presse accuse de couvrir des entreprises turques engagées dans la construction d’autoroutes qui tricheraient sur les matériaux utilisés.

Pourtant, ce dernier affirme qu’à sa sortie de prison, l’actuel premier ministre lui avait proposé de rejoindre son cabinet en tant que conseiller de presse dans un élan de grande générosité. Proposition déclinée et bons sentiments qui ne l’empêchent nullement de tirer à boulets rouges sur le chef du gouvernement sous différents prétextes. A tel point que le chef des islamistes l’a désigné comme ennemi déclaré lors d’un récent meeting.

Niny, qui au passage, accuse les ministres islamistes de financer des sites d’informations électroniques pour ternir sa réputation, n’épargne guère le ministre de la justice pour lui reprocher ouvertement de l’avoir enfoncé par ses directives lors de sa dernière condamnation.

Enfin sa troisième victime est le ministre délégué au transport qui, à force d’être offert en pâture aux lecteurs de ce journal a réagi violemment sur les réseaux sociaux et promet à son tour une croisade contre le journal et son directeur avec des procès à la clé en cas de récidive.

Par presse interposée et en raison des nombreux procès, par dizaines, qui attendent Nachid Niny, l’affrontement promet aux lecteurs et aux citoyens un déballage de grande ampleur.

 

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires