Guinée: vers un salaire minimum interprofessionnel garanti

Guinée: vers un salaire minimum interprofessionnel garanti

226
0
PARTAGER

La négociation proprement dite portait sur quatre points, dont entre autres, le relèvement à 200 % des salaires des travailleurs de la Fonction publique et l’application des statuts particuliers de l’éducation et de la santé.

Au terme de ces négociations, les syndicalistes ont obtenu une augmentation de 50 %, échelonnée sur plusieurs mois.

Déjà 10 % d’augmentation courent depuis novembre dernier, avant 15 % début 2013 et 25 % avant la fin de l’année prochaine.

Pour le moment, les syndicalistes qui affirment tenir le bon bout, se frottent les mains pour les résultats obtenus, en attendant leur application totale et intégrale.

Cependant, les différentes parties invitent le gouvernement à continuer les mesures d’assainissement du fichier d’administration générale et à prendre des mesures d’accompagnement nécessaires, en vue de la maîtrise des prix des denrées de première nécessité, des transports et des loyers administratifs.

Enfin, autre fait marquant issu de ces négociations, la volonté du gouvernement et du patronat d’instaurer pour la première fois en Guinée le salaire minimum interprofessionnel garanti, qui sera fixé d’un commun accord à 440 000 francs guinéens, soit environ 50 euros.

 

rfi.fr_____________

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires