Haïti frappé par les intempéries: au moins 5 morts et de nombreux...

Haïti frappé par les intempéries: au moins 5 morts et de nombreux dégâts

319
0
PARTAGER

« Nous avons enregistré au moins cinq morts dont deux fillette et une vieille dame de 93 ans dans les camps, tandis que des milliers de tentes ont été rasées tuant parfois leurs occupants », a indiqué Madame Nadia Lochard responsable de la Protection civile d’Haïti.

 

Les fortes pluies et les vents violents ont arraché des toitures de maisons, renversé des arbres et des pylônes électriques dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince submergés par des torrents d’eau qui se sont déversés sur la capitale en quelques heures.

« Des milliers de tentes ont été détruites ou endommagées ou tout simplement emportées par des rafales de vent. Nous avons commencé à évacuer des personnes vers des établissements scolaires et dans d’autres abris. Les gens ont besoin de couvertures et des vêtements » a déclaré Madame Lochard.
Certaines villes de province ont été également touchées par les intempéries faisant craindre un bilan plus lourd.

A Port-au-Prince, les coups de vent ont provoqué de sérieux dégâts sur une grande place publique aux environs du palais présidentiel emportant des latrines qui se sont déversées dans les rues, a-t-on constaté.

Des dizaines de résidents d’un camp de sinistrés du séisme de janvier qui a jeté à la rue plus d’1,3 millions d’Haïtiens, ont brièvement manifesté à quelques mètres du palais national haïtien également détruit par le séisme.
« Nous n’avons pas pu entrer dans ce camp pour évaluer les destructions, les gens étaient en colère », a expliqué un agent de la Protection civile.
« Nous bénéficions de l’aide de Casques bleus, de policiers haïtiens et de l’ONU pour évacuer les personnes dont les abris sont détruits ou renversés par les coups de vent. Ils sont en train d’installer des tonnelles en plastic pour accueillir les déplacés », ont encore indiqué les autorités haïtiennes.
De nombreux blessés étaient soignés par des membres d’Organisations internationales ou transportés dans des hôpitaux de fortune, a indiqué un médecin étranger refusant de présenter un bilan des victimes des intempéries.
« Nous sommes en train de compiler les informations avant de présenter un bilan définitif », a ajouté le coordonnateur de la Protection civile haïtienne.

La pluie s’est arrêtée sur Port-au-Prince mais pourrait recommencer durant les prochains jours, ont pour leur part indiqué les responsables du service météorologique.
AFP

Commentaires