PARTAGER

Le jeune et brillant footballer hollandais d’origine marocaine qui a préféré porter les couleurs de l’équipe nationale à celles du maillot hollandais ne cesse, par ses caprices répétés de ridiculiser les responsables de ce sport au Maroc avec à leur tête, le coach Hervé Renard et le président de la fédération, Faouzi Lakjâa, qui doivent regretter le premier jour où la passerelle a été établi avec cet enfant gâté pour le convaincre de choisir l’équipe nationale marocaine au détriment de ce son homologue hollandaise qui a fait des pieds et des mains pour l’incorporer dans son effectif.

Depuis et après de rares apparitions, le joueur , talentueux, certes, accumule les disputes avec le coach en exigeant de faire partie de l’équipe de départ à chaque match, sans jouer aux remplaçants quelque soit le cas de figure et de jouer enfin au poste qu’il aura lui-même décidé.Un chantage et un diktat devant lequel les responsables n’ont jamais voulu se plier préférant se passer de ses services.
Il y a quelques semaines, le joueur avaiot lancé un appel du pied en insinuant qu’il avait changé, mais ce n’était qu’un écran de fumée, car contacté il y a quelques jours pour rejoindre l’équipe nationale en prévision de deux rencontres, Hakim  Zyech a répondu par la négative en affirmant qu’il était en vacances. L’enfant gâté de l’équipe nationale s’en est lui-même exclu, montrant à la planète de football le peu de considération qu’il avait pour le pays dont il avait choisi de défendre les couleurs.

Commentaires