PARTAGER

Alors que certaines régions du Royaume  souffrent depuis un moment d’un déficit en eau voire carrément de pénurie , d’autres villes continuent de se la couler douce ( et c’est bien le cas de le dire ) en gaspillant quotidiennement de grandes quantités d’eau potable pour l’arrosage du gazon des espaces verts.
Au moment où la sonnette d’alarme doit être tirée afin qu’une prise de conscience générale puisse avoir lieu , tout se passe exactement comme si notre pays n’était pas semi-aride et en proie à des épisodes de sécheresses chroniques ..
Tout se passe absolument comme si le gouvernement avait d’autres chats à fouetter , et que la question du droit à l’eau n’est pas une question de vie ou de mort..
Le gouvernement doit pleinement assumer ses obligations et ordonner d’urgence un plan d’action à mettre en place région par région , commune par commune afin de mettre tout à chacun devant ses responsabilités.
Il est grand temps d’institutionnaliser le stockage systématique des eaux usées en vue de leur réutilisation dans l’arrosage des espaces verts.
Il n’y a pas quatre manières de le dire , gaspiller l’eau potable pour l’arrosage du gazon est un véritable crime..
C’est pour cela que le gaspillage doit être puni lourdement et sanctionné sévèrement afin que notre pays cesse de ressembler à une république bananière où les nantis et les favorisés font ce qui leur plaît pour leur plaisir égoïste. .là où l’esprit de solidarité et d’équité devrait en principe prédominer
Si vous avez  des doutes , allez voir du côté des pelouses en face de la mosquée Soukaina de Rabat comment on gaspille scandaleusement et effrontément l’eau potable.
Hafid Fassi Fihri

Commentaires