HAMID CHABAT JETTE DE NOUVEAU L’HUILE SUR LE FEU

HAMID CHABAT JETTE DE NOUVEAU L’HUILE SUR LE FEU

1164
0
PARTAGER

Plus la première échéance électorale prévue pour septembre prochain
approche, plus le chef du parti de l’Istiqlal fait usage de son
artillerie pour tirer à boulets rouges sur le premier ministre
Abdelilah Benkirane et son gouvernement. Hamid Chabat qui affectionne
envoyer des piques lors de ses meetings en dévoilant des petits
secrets sur la vie privée des ministres, ne s’encombre guère ni de
réserve ni de prudence quitte à tomber sous le coup de loi, lui qui
est déjà poursuivi devant les tribunaux pour les mêmes raisons, à
savoir la diffamation et des accusations infondées contre ses
adversaires.

Comme du temps où il était leader syndicaliste et dans une phrasé
populiste, Chabat semble être définitivement passé à l’offensive et
parti en croisade contre le parti islamiste à la tête du gouvernement
tout comme ses alliés de la majorité. En premier lieu sa nouvelle tête
de turc, Nabil Benabdellah, le ministre de l’habitat et secrétaire
général du PPS, en qui, il voit le diable en politique et qu’il accuse
de double langage. Pire encore, il vient d’insinuer qu’il était dans
un état second, comprenez en état d’ivresse lors de son dernier
passage dans une émission de télévision. Une accusation très grave
pour un ministre qui a déjà conduit une délégation officielle pour le
pèlerinage à la Mecque qui plus est participe à un gouvernement dirigé
par des islamistes.

Le chef de l’Istiqlal a de toutes façons prévenu qu’il avait des dossiers
explosifs sous la main pour enfoncer la majorité qu’il révélera sous peu.
Une déclaration de guerre qui promet.

Commentaires