Hassad invite le premier ministre algérien, Sellal, à venir visiter les provinces...

Hassad invite le premier ministre algérien, Sellal, à venir visiter les provinces du sud du Maroc

1382
0
PARTAGER

Face à l’hostilité exprimée et affichée par le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, sur la question du Sahara marocain devant la 25e session du sommet ordinaire de l’Union africaine (UA), qui s’est tenue dimanche dernier à Johannesburg, le ministre marocain de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a invité Sellal à visiter les provinces du sud à titre de comparaison avec certaines régions de son propre pays.

« Ce sont les dogmes dans lesquels s’enferment les dirigeants algériens qui datent d’un autre âge. Nous invitons le Premier ministre Sellal à visiter nos provinces du Sud. Ce sera pour lui l’occasion d’effectuer d’intéressantes comparaisons avec certaines régions de son propre pays », a déclaré M. Hassad dans un entretien avec l’hebdomadaire « Jeune Afrique » à paraître lundi.

Interrogé par l’hebdomadaire sur l’état de la coopération sécuritaire entre Rabat et Alger, le ministre a répondu : « Nous en sommes au niveau zéro de coopération sécuritaire avec l’Algérie », avant de préciser : « Nous nous sommes organisés pour passer outre ».

Quant à la barrière protectrice érigée à la frontière avec l’Algérie, M. Hassad a rappelé que « l’Algérie creuse des tranchées dans le même but. »

« Deux voisins faits pour s’entendre se tournent le dos. Chacun se barricade. C’est regrettable, mais ce n’est pas de notre fait », a déploré le ministre de l’Intérieur.

Selon le spécialiste suisse du monde arabe, Jean-Marc Maillard, les propos belliqueux du Premier ministre algérien sont révélateurs d’un « sentiment de frustration », estimant que « ce ne sont pas ces considérations qui freineront le royaume dans sa volonté d’apporter la stabilité à toute la région dans une constance remarquable que personne ne peut ignorer ».

« Avec cette nouvelle manœuvre sur la question du Sahara, le code de conduite morale du gouvernement algérien apparaît à nouveau sous son plus mauvais jour et cela est tout simplement désolant », a-t-il dit.

Commentaires