PARTAGER

Un programme de retraite anticipée vient d’être lancé par le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au profit des enseignants éligibles aux conditions fixées.

Le ministère indique, dans un communiqué officiel, que les enseignants titulaires ayant au moins 30 ans d’ancienneté à la date du 31 août 2018 sont éligibles pour déposer leurs dossiers afin de bénéficier de la retraite anticipée.

Les enseignants souhaitant prendre part à cette initiative sont invités à déposer leurs dossiers à l’adresse https://retraite.men.gov.ma jusqu’au 13 octobre 2017. Ces derniers peuvent annuler leur demande tout au long de la durée fixée s’ils le souhaitent.

Contrairement à ce qui a été relaté par certains sites d’informations, il ne s’agit pas d’un programme de départ volontaire. Selon une responsable du département de la communication du ministère, la note informative a été émise en avance, au lieu d’attendre jusqu’au mois d’avril prochain, afin de dénombrer les enseignants souhaitant bénéficier du programme de la retraite anticipée.

La même a aussi démenti les chiffres présentés par lesdits sites et selon lesquels 59 % des enseignants du royaume sont concernés par cette initiative.

Il est à noter que un programme de départ volontaire de la fonction publique avaient été initié en 2005 par le ministère de la réforme de l’administration et de la fonction publique. Une opération qui avait mobilisé un important budget de l’Etat tout en précipitant le départ de cadres expérimentés.

Commentaires