PARTAGER

A l’approche de la prochaine rentrée scolaire qui s’annonce sous le signe des changements et du renouveau depuis l’arrivée du ministre Mohammed Hassad, circulaires et textes loi se préparent activement sur le front de la lutte contre l’usage de la drogue dans les établissements scolaires. Le fléau, Connu des responsables et des élèves n’a cessé des amplifier jusqu’à livre les établissements à des petites mafias emmenés par des apprentis-barons de la drogue qui agissent dans le périmètre des écoles et parfois mêmes dans leur enceinte pour y écouler leur marchandise auprès d’élèves qu’ils soumettent,la plupart du temps, au racket et au chantage, quand il ne poussent pas les filles à la prostitution. Le phénomène est devenu si fréquent qu’il compte désormais parmi les facteurs déterminants de l’abandon scolaire et c’est pour y mettre fin que les choses sont appelés à changer. Ainsi, directeurs des établissements et surveillants généraux sont appelés à s’impliquer dans cette lutte aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et de renvoyer sur le champ, tout élève qui tenterait d’en introduire ou de vendre à proximité des écoles toute drogue ou produit illicites, avec la coopération des forces de police si la situation l’impose. Il est également attendu que le ministre organise une conférence internationale sur le sujet pour comparer les méthodes mises en oeuvre dans cette lutte ici et là.

Commentaires