Hausse de 0,3 pc de l’agrégat de monnaie M3 en juillet 2011

Hausse de 0,3 pc de l’agrégat de monnaie M3 en juillet 2011

241
0
PARTAGER

Selon Bank Al Maghrib, les avoirs extérieurs nets ont affiché une hausse de 2,2 pc, principalement, en relation avec l’augmentation des réserves nettes de change des banques, alors que les créances nettes sur l’administration centrale ont progressé de 2,2 pc suite à l’augmentation de ses recours aux autres institutions de dépôts.

La Banque centrale, qui vient de publier les indicateurs clés des statistiques monétaires pour le mois de juillet, relève, en revanche, une contraction de 0,7 pc des créances sur l’économie.

Par ailleurs, la circulation fiduciaire s’est inscrite en accroissement de 3,5 pc, soit plus de la moitié de l’évolution enregistrée au premier semestre 2011, tandis que la monnaie scripturale a accusé une baisse de 0,6 pc.

Cette évolution recouvre une baisse des comptes à terme, des dépôts en devises et des valeurs données en pension, ainsi qu’une hausse des titres d’OPCVM monétaires et des emprunts contractés par les banques auprès des sociétés financières.

En glissement annuel, l’agrégat M3 a enregistré une hausse de 4,7 pc contre 6,1 pc en juillet 2010.

La ventilation des actifs monétaires par secteur institutionnel fait ressortir un accroissement de 6,4 pc des actifs détenus par les ménages, ainsi que de ceux détenus par les sociétés non financières privées et le secteur public, respectivement de 5,3 pc et de 5,8 pc.

En outre, le rythme de progression des créances sur l’économie a accusé un recul de 6,6 pc contre 11 pc une année auparavant et celui des crédits bancaires a baissé à 7,1 pc au lieu de 10,2 pc.

En effet, les crédits à l’équipement ont augmenté de 7,4 pc et les crédits immobiliers de 8,8 pc, tandis que les prêts à la consommation ont évolué de 5,4 pc et les facilités de trésorerie de 16 pc.

La répartition des créances sur l’économie par secteur institutionnel, laisse apparaître une hausse de 9,2 pc des crédits accordés au secteur privé. Le rythme d’accroissement des prêts destinés aux particuliers et aux MRE est revenu de 9,3 pc à 7,1 pc, alors que celui des crédits accordés aux sociétés non financières privées est passé de 7,6 pc à 14,4 pc.

AFP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires