PARTAGER
Que gagne la Fédération Royale Marocaine de Football à cacher ce que tout le monde semble considérer comme une certitude, le départ du sélectionneur national, Hervé Renard, annoncé depuis plusieurs jours, soit au Sénégal, soit en Côte d’Ivoire.
Le journal « France Football, connu pour son sérieux affirme qu’il aurait changé d’air et se séparer à l’amiable de la fédération marocaine en raison de sa lassitude face aux pressions et aux critiques constantes de la presse alors que son parcours reste honorable.
Démenti après démenti, la fédération refuse de voir la vérité en face, elle, qui avait décidé de prolonger son contrat et d’augmenter son salaire, en raison des résultats corrects du onze national lors de la dernière CAN.
Ainsi, rien ne laissait prévoir ce divorce à l’amiable jusqu’à ce que les journaux spécialisés du Maroc et d’ailleurs se mettent à parler de son prochain départ, certains l’attribuant même à son mariage avec la veuve de son ami entraîneur Metsu, décédé récemment. Si son départ se confirme dans les prochaines heures et il semble qu’il ne peut en être autrement, il mettra l’équipe nationale dans un grand embarras avant ses matchs pour la qualification au mondial 2018.

Commentaires