PARTAGER
Difficile de ne pas choisir le sélectionneur national, Hervé Renard, comme l’homme de cette année que nous nous apprêtons à quitter, ne serait-ce que pour une seule raison: avoir donné du bonheur aux 40 millions de marocains et de leur avoir permis de retrouver la Coupe du Monde après 20 années d’absence, de leur avoir redonné une belle équipe telle celle de l’age d’or du foot marocain et de les avoir réconciliés avec les Lions de l’Atlas.
Critiqué un certain temps par la presse en raison de son caractère difficile et par certains joueurs écartés de ses schémas tactiques, le coach français aux nombreuses réalisations sur le continent africain, a su tenir bon aux pressions exercés sur lui, jusqu’à devenir le sauveteur que tout le monde salue et respecte aujourd’hui après un bon parcours en coupe d’Afrique et cette inoubliable qualification pour le Mondial Russe 2018.
Tous les joueurs marocains étrangers évoluant en Europe frappent désormais à sa porte pour faire partie de cette « Dream Team », cette équipe de rêve qu’il a su cimenter autour de lui en lui redonnant la rage et les moyens de vaincre alors que les propositions alléchantes pleuvent sur son ordinateur. Mais Renard est devenu marocain de cœur et a prolongé son contrat avec le royaume jusqu’en 2022, quelque soient les résultats du Mondial qu’il aborde avec assurance et détermination malgré le fait de figurer dans un groupe difficile. Hervé renard croit en toutes les chances des Lions de l’Atlas de réaliser un bon parcours et tous les marocains sont convaincus d’avoir au moins une chance, celle de posséder un tel coach.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires