PARTAGER
Curieuse situation que celle dans laquelle se trouve le sélectionneur national de football, Hervé Renard, qui, à moins de l’entrée en lice de ses joueurs dans la coupe d’Afrique des Nations, s’est attiré les foudres de l’ensemble de la presse nationale, en affirmant dans un entretien que les chances de la sélection nationale dans cette compétition étaient minimes.
On peut comprendre que l’entraîneur français engagé à grands frais veuille protéger ses arrières en vantant les mérites de certaines équipes africaines, mais de là à donner ses favoris en excluant le Maroc, il fait preuve de schizophrénie ou d’un syndrome déontologique auquel cas, il devrait rendre son tablier en toute honnêteté intellectuelle et se déclarer incompétent.
La même logique et la même élégance voudrait qu’il rembourse à la fédération toutes les sommes colossales perçues depuis son arrivée pour incompétence et des indemnités supplémentaires pour avoir menti sur ses promesses non tenues.
Imaginons un instant dans quel état se trouvera le moral des joueurs avant et pendant la compétition à laquelle leur coach les condamne à la défaite par avance et imaginons surtout, la réaction et le ras le bol du public marocain de ses entraîneurs étrangers sans foi ni loi.
Par  Jalil Nouri

Commentaires