PARTAGER
L’équipe nationale de football n’est pas sorti du tunnel et l’atmosphère y est devenue irrespirable au point qu’un départ prématuré du sélectionneur Hervé Renard est devenu tout à fait envisageable.
A cause des mauvais résultats sans qu’aucun match ne soit gagné lors des dernières sorties, surtout face à la Côte d’Ivoire samedi dernier dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en Russie, mais il y a une autre chose qui est venue s’ajouter au sein d’une équipe qui doute.
Le sélectionneur a osé critiquer ses joueurs mais de plus, il leur a fait subir une humiliation, en affirmant publiquement, que les joueurs ivoiriens, qu’il a entrainé autrefois, sont les plus forts actuellement, tout pour remonter le moral des nationaux.
Suite à ces propos désobligeants, une fronde s’est installée au sein de l’équipe qui affronte le Togo en match amical ce mardi dans une ambiance délétère qui risque d’obstruer tous les canaux de communication entre Hervé Renard et ses joueurs, toujours sous le coup de la colère. Une colère qui pousse certains d’entre eux à réclamer le départ d’Hervé Renard, puisque, disent certains, il a fait un aveu de faiblesse impardonnable, prélude à un échec annoncé avant la coupe d’Afrique.

Commentaires