Hiroshima commémore le premier bombardement atomique

Hiroshima commémore le premier bombardement atomique

695
0
PARTAGER

Les Japonais commémorent samedi le premier bombardement atomique de l’Histoire, effectué il y a 71 ans sur Hiroshima, ville du sud de l’archipel visitée pour la première fois cette année par un président des Etats-Unis en exercice.

Le 6 août 1945, à 08h15 heure locale, un bombardier B-29 américain baptisé « Enola Gay » larguait sur cette cité la bombe atomique « Little Boy », et trois jours plus tard une autre bombe atomique, « Fat Man », frappait Nagasaki, conduisant à la reddition japonaise le 15 août et à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

D’une puissance équivalant à près de 16 kilotonnes de TNT, la bombe de Hiroshima a causé une déflagration faisant monter la température au sol à 4.000 degrés. « Little Boy » a provoqué le jour même et dans les semaines suivantes le décès de 140.000 personnes.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, est attendu sur place samedi pour une cérémonie. Il devrait y tenir un discours, comme le maire de la ville, Kazumi Matsui.

Commentaires