Huiles cosmétiques : cette texture inspire les marques… et nous séduit !

Huiles cosmétiques : cette texture inspire les marques… et nous séduit !

812
0
PARTAGER

Cheveux, corps, visage, lèvres… Les huiles ont envahi notre salle de bain ces dernières saisons et arrivent désormais dans nos trousse de maquillage, où elles sont intégrées dans les formules de mascaras ou de rouges à lèvres. Pourquoi cette texture séduit-elle de plus en plus de consommatrices et n’en finit pas d’inspirer les marques de cosmétiques ?

Les huiles pour nourrir les cheveux, on connaît depuis longtemps. Les huiles pour le visage, à poser notamment le soir avant de s’endormir pour détoxifier la peau, l’apaiser de ses rougeurs ou encore bien l’hydrater, on a commencé à s’y mettre il y a quelques saisons déjà. Les huiles démaquillantes, particulièrement prisées de Coréennes, ont également fini par nous séduire car elles laissent une peau bien nette… Eh bien à présent, les huiles envahissent aussi nos produits de maquillage, inspirant aux marques de jolies nouveautés.

Fini les gloss qui collent !

L’une des dernières nouveautés de la marque Clarins : L’Huile Confort Lèvres dans la gamme Eclat Minute, en version teintée Raspberry (en édition limitée) ou bien neutre Honey (prix indicatif : 20,50€), dont la formule est directement inspirée des huiles visage et corps qui ont contribué à faire la renommée de la marque française. Son succès a été immédiat : ces huiles à lèvres sont déjà en rupture de stock sur l’ e-shop Clarins !
La prouesse : réunir dans une même formule de l’huile de noisette, de l’huile de jojoba bio, de l’huile de mirabelle pour la teinte naturelle et de l’huile de framboise pour la teinte rosée. Tout cela visant à  nourrir, assouplir et satiner la peau de la bouche sans effet collant et sans goût sucré. On peut l’utilise seule ou bien sur un rouge à lèvres pour lui apporter plus de brillance.

De son côté, Yves Saint Laurent vient de lancer sa gamme d’huiles à lèvres Volupté Tint-in-Oil (prix indicatif : 30€). « C’est une nouvelle façon de se maquiller les lèvres, tout en délicatesse et en transparence explique Lloyd Simmonds, le Directeur artistique maquillage  d’Yves Saint Laurent Beauté. C’est simple, léger et frais. Idéal pour le quotidien. Une innovation qui permet d’hydrater et d’interagir avec la teinte naturelle des lèvres pour un résultat maquillage innocent et séducteur à la fois. » En effet, ces nouveautés réunissent à la fois un mélange de cinq huiles (noyau d’abricot, noix de macadamia, coriandre, jojoba et passiflore) et des pigments de couleur dans une formule hybride inédite. Le « tint » qu’elles renferment s’active au contact des lèvres et interagit avec leur carnation naturelle pour un résultat maquillage sur-mesure et des lèvres à l’éclat glowy. Au fil des heures, les huiles disparaissent mais la couleur devient de plus en plus intense pour un effet bouche mordue.

Une mise en beauté immédiate + un bénéfice soin

Comment expliquer ce nouvel engouement ? « On a réussi à changer la perception des femmes sur les huiles qu’elles considéraient comme lourdes, occlusives et peu agréables », analyse Caroline Nègre, Directrice de la communication scientifique internationale d’YSL Beauté. Comment ? En trouvant des formules et en sélectionnant de nouvelles huiles plus sensorielles, au toucher sec ou bien au contraire très riches et nourrissantes. « On a réussi le challenge d’incorporer des colorants dans les huiles qui, selon leur concentration, réagissent avec l’humidité des lèvres. Désormais, on peut s’amuser avec des huiles qui ont de vrais bénéfices beauté immédiat », se réjouit l’experte à propos des Tint-in-Oil. Et cette source d’innovation ne risquent pas de se tarir ! Courant 2015, Yves Saint Laurent Beauté commercialisera une nouvelle huile visage au toucher léger dont la nouvelle technologie devrait en séduire plus d’une… Patience, on vous en dira plus bientôt !

Le regard tourné vers l’Asie

En Asie, où les femmes très attentives à leur peau pratiquent le layering (accumulation de soins par étapes successives), les huiles occupent une place de choix dans leur routine quotidienne. Après avoir bien nettoyé leur peau à l’aide d’une huile démaquillante puis d’un nettoyant moussant, les plus coquettes appliquent avant le sérum et la crème une «  lotion prep » (ou lotion préparatoire) qui hydrate la peau, puis une huile pour lui apporter les lipides dont elle a besoin. Selon Caroline Nègre, cela pourrait bien arriver chez nous. « En Europe, les consommatrices averties ont déjà appris à utiliser les huiles selon leurs besoins, et le moment de la journée : en touche sur des lèvres desséchées, en fin de maquillage pour illuminer une zone comme les paupières ou les pommettes… »

Aujourd’hui, les huiles sont partout, jusque dans des produits de maquillage plus inattendus : dans les mascaras pour prendre soin des cils en plus de les gainer et de les colorer comme dans les fonds de teint pour unifier et matifier la peau tout en lui offrant du confort, qu’elle soit sèche, mixte ou grasse. Ce qui plait, c’est qu’elles ajoutent un nouveau bénéfice soin au maquillage, très attendu par les femmes.

Commentaires