PARTAGER
Le juge d’instruction près la cours d’appel de Casablanca a ordonné la mise en détention provisoire de huit policiers à la prison d’Oukacha pour de présumées tortures ayant causé la mort d’un détenu.

Huit policiers parmi neuf sont actuellement poursuivis pour leur présumée implication dans la torture à mort d’un homme sans préméditation, souligne mercredi une source judiciaire, précisant qu’un autre policier est poursuivi dans cette affaire en état de liberté.

La personne décédée a été arrêtée, samedi dernier, dans un état hystérique alors qu’elle agressait des passants dans la rue, peut être sous l’effet des psychotropes, souligne la même source qui informe que l’enquête est toujours en cours avec d’autres parties en relation avec cette affaire.

Commentaires