Hypothétique Omra : Des clients d’agences de voyages en déperdition à Casablanca

Hypothétique Omra : Des clients d’agences de voyages en déperdition à Casablanca

409
0
PARTAGER

Leurs agences de voyages, qui ont perçu au préalable les montants exigés, leur ont fixé la date du départ bien avant le début du Ramadan (28 Chaabane). Seulement, lorsqu’ils se sont présentés, on leur a appris que l’avion devant les transporter est tombé en panne en Libye et qu’ils devraient par conséquent patienter un peu, le temps qu’il soit réparé. Dans cette attente, ils ont été logés dans de petits hôtels où ils n’ont eu droit qu’au repas du ftor.

Une semaine après, l’avion désiré n’avait toujours pas atteint Casablanca. Fatigués d’attendre et exténués par les conditions déplorables de leur séjour, les candidats au voyage à la Mecque ont commencé à manifester leur mécontentement, estimant qu’ils ont été victimes d’une arnaque. Un premier groupe a assiégé l’agence de voyages devant laquelle il campait et a obtenu de son gérant un chèque de garantie d’un montant de 150 millions cts et la promesse de lui trouver des sièges d’avion au cours de la semaine. Un deuxième groupe, après avoir épuisé le dialogue avec son agence, est allé exposer son cas à la Wilaya du Grand Casablanca d’où il a été orienté vers la délégation du ministère du Tourisme. Par ignorance, le groupe s’est rendu au siège tout proche du Conseil régional du tourisme dont le directeur a pris les choses en main pour inviter autour d’une table de dialogue aussi bien le délégué de tutelle que le président de l’association régionale des agences de voyages en vue de trouver une solution.

Au terme de cette rencontre, le représentant du transporteur a été contacté et s’est engagé à procurer un avion pour les quelques 320 candidats à la Omra en déperdition à Casablanca. Seulement, il lui faut encore trouver d’autres clients pour pouvoir remplir les 450 sièges de son Boeing 747-400, objectif pouvant être atteint dans les jours qui suivent. Il s’agit de la compagnie saoudienne low cost Alwafeer Air, dédiée exclusivement au transport des pèlerins vers les Lieux Saints et qui opère depuis quelque temps depuis le Maroc.

C’est ainsi que les candidats à la Omra, qui ont été démarchés par des rabatteurs de villes aussi lointaines de Casablanca comme Tétouan, Meknès ou Safi, pourront être soulagés du cauchemar qu’ils endurent faute d’une bonne organisation de leurs voyagistes et de leur manque de coordination avec leur transporteur.

Il convient d’indiquer que pour la phase aller de l’opération Omra du Ramadan de cette année (du 3 août au 1er septembre), la compagnie nationale RAM a programmé  une offre en capacité qui s’élève à 22.976 sièges dont 21.687 en vols supplémentaires, soit une augmentation de 33,5 % par rapport à l’année dernière. Le nombre des vols, assurés par les gros porteurs Boeing 747 et 767, sont au nombre de  59, en progression de 44 % par rapport toujours à l’opération de l’année dernière.

S.E.A.

Commentaires