LE PREMIER MINISTRE DANSE ET PLEURE EN PUBLIC DANS LA RÉGION D’AGADIR

LE PREMIER MINISTRE DANSE ET PLEURE EN PUBLIC DANS LA RÉGION D’AGADIR

650
0
PARTAGER

Les habitants de la ville de Dcheira près d’Agadir n’en reviennent pas d’avoir suivi deux temps forts de la  la visite du premier ministre , Abdelilah Benkirrane, venu encourager les habitants à participer en masse aux prochaines élections communales. Cette ville est un symbole, puisqu’elle représente le fief de feu Abdellah Baha, l’ancien ministre d’état et bras droit du numéro 1 du gouvernement par ailleurs chef du parti islamiste du PJD, à la tête du gouvernement.

Pour honorer le folklore local, le chef du gouvernement s’en est donné à cœur joie en dansant parmi les membres d’une troupe, confirmant une nouvelle fois son coté populiste et décontracté d’autant plus qu’il était là en tant qu chef de parti.
Mais quelques instants plus tard, c’est un autre homme, totalement différent, que l’assistance retrouve pour un discours politique du haut de la tribune. Dès sa prise de parole, Abdelilah Benkirane fond en larmes à deux reprises, sans doute en pensant à son ami tragiquement disparu dans un accident de train, dont il était inséparable et que le lieu lui rappelait.

Une fois ses larmes séchées, la personnalité du leader islamiste
reprenait le dessus avec des attaques ciblées contre ses adversaires politiques dont il a démonté les programmes et les discours avec une véhémence dont il a le secret.

Commentaires