PARTAGER

Menace d’une disparition annoncée pour les grandes enseignes
marocaines de l’ameublement qui croyaient s’être faites une place au
soleil en quelques années, après avoir été s’inspirer des méthodes et
des produits en kit du géant suédois »Ikea ». Ce numéro 1 mondial
s’apprête à s’installer en terre marocaine en ouvrant avant la fin de
l’année en cours son premier méga magasin à Zenata entre Casablanca et
Mohamedia, prélude à l’ouverture de 4 autres à travers le pays.

L’entreprise la plus exposée à cette arrivée reste la pionnière dans
le domaine, Kitea, qui s’est inspirée du nom des suédois, a été la
première à sentir le danger et a prévu de faire fortune ailleurs en
allant investir en Afrique.

Il est vrai que le mastodonte suédois écrasera toute concurrence sur
son passage avec une offre plus riche et des prix très attractifs par
rapport au marché actuel. Sa plus-value viendra également de la
densité de catalogue qui propose en plus du mobilier à monter
soi-même, tous les articles de maison et les objets de décoration
finement conçus en Suède.

Après une étude de marché approfondie, le nouveau venu a compris que
le consommateur marocain présentait un gros potentiel et que près du
tiers de la population, soit plus de 10 millions, deviendraient
adeptes de sa marque bien qu’elle ne soit pas très connue dans le pays.
Mais que l’on se rassure, une campagne de communication hors normes
s’en chargera à partir de septembre.

Commentaires