Il a perdu son emploi pour un « salam alikoum » !

Il a perdu son emploi pour un « salam alikoum » !

271
0
PARTAGER

Au journal Métro, l’avocat de l’agent de sûreté aéroportuaire a indiqué que le préfet reproche à son client d’avoir « répondu en arabe à certains de ses interlocuteurs, ce qui caractérise une radicalisation religieuse ». Qui parle donc l’arabe se voit quasiment mis dans la catégorie « terroriste » car qui dit « salam alikoum » est forcément à pointer du doigt. Cachez donc ces arabes et ceux et celles parlant la langue et par la même occasion ces musulmans que certains ne veulent plus voir !

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France a déclaré que « la vie d’un jeune homme de famille au casier judiciaire vierge et jamais inquiété par les services de police est ainsi sacrifiée sur l’autel de la suspicion fantasmatique”…

Ce qui est certain et personne ne pourra le nier, si ce salut avait eu lieu dans une autre langue, cela n’aurait nullement posé problème ! Cette décision vient contribuer un peu plus à l’islamophobie en France…

 

Source : alencredemaplume.com

 

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires