Il voulait savoir combien gagnait son père… La raison de sa question...

Il voulait savoir combien gagnait son père… La raison de sa question est très touchante

10512
0
PARTAGER

Un soir, en revenant très tard du boulot, un père de famille trouva son fils de 7 ans à l’entrée de la porte.

« Papa, je peux te poser une question ? »

« Oui, dis moi!» répondit le père.

« Papa, combien tu gagnes par heure de travail ? »

« Ca ne te regarde pas… Pourquoi une question pareille ? » répondit l’homme, de façon agressive.

« Je veux juste savoir. S’il te plaît, combien tu gagnes par heure ? »

« Bon, si tu veux savoir, je gagne 120 dh par heure ! »

« Ah ! … » répondit le garçon, en hochant la tête. « Papa, prête-moi seulement 6 € »

Le père était furieux, « C’est pour cette raison que tu demandais cela ? …. Penses-tu que c’est comme ça que tu peux obtenir de l’argent pour acheter des jouets ? File te coucher dans ta chambre!

Je travaille durement chaque jour pour de tels enfantillages ? »

Le garçon reste silencieux, entre dans sa chambre et ferme la porte..

L’homme assis devient de plus en plus nerveux en repensant aux questions de l’enfant.

Comment ose-t-il poser ce genre de questions juste pour gagner de l’argent ?

Une heure plus tard, l’homme se ressaisit et se dit : Peut-être qu’il avait vraiment besoin d’acheter quelque chose avec ces 60 dh et après tout ce n’est pas dans ses habitudes. L’homme alla à la chambre du gamin et ouvrit la porte.

« Tu dors, mon fils ? » demanda l’homme …

« Non papa, je suis éveillé », répondit l’enfant…

« Je pense que j’ai été trop dur avec toi mon fils…

J’ai eu une journée très dure, à telle enseigne que je me suis déchargé sur toi. Voici les 60 dh que tu m’as demandé. »

Le petit tout souriant s’écria … « Oh, merci papa ! »

C’est alors que l’homme vit que le gamin avait déjà quelques pièces. Le voyant les compter il s’énerva de nouveau:

« Pourquoi voulais-tu plus d’argent si tu en avais déjà ? »

« Papa, c’est parce que je n’en avais pas assez. », répondit le gamin.

« Donc Papa, maintenant j’ai 120 dh. Puis-je acheter une heure de ton temps ? … S’il te plaît, demain reviens à la maison une heure plus tôt.. J ’aimerais dîner avec toi. »

Le père fut brisé. Il mit ses bras autour du coup de l’enfant et lui demanda pardon, les larmes aux yeux…

C’est juste un petit rappel à tous ceux qui travaillent dur dans la vie. Nous ne devons pas la laisser filer entre nos doigts sans avoir passé son temps, ou une partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment besoin, ceux qui sont proches de notre cœur.

N’oubliez pas de partager ces 120 dh (la valeur de votre temps de travail) avec quelqu’un que vous aimez.

Si on meurt demain, la société pour laquelle nous travaillons, pourrait facilement nous remplacer dans les prochaines heures.

Mais la famille et les amis que nous avons laissés derrière sentiront notre perte pour le reste de leur vie ….

Partagez cette histoire pour rappeler à chacun que le temps accordé à ceux qui nous aiment est plus important que tout, car nous l’oublions bien souvent.

Vidéos : www.chohra.com

Commentaires