Il voulait tuer ses femmes pour toucher les assurances vie

Il voulait tuer ses femmes pour toucher les assurances vie

266
0
PARTAGER

Jamel Leulmi, 32 ans a été mis en examen pour « assassinat, tentative d’assassinat et escroquerie » par un juge d’Evry, puis placé en détention à Fleury-Mérogis (Essonne). Il est soupçonné d’avoir tué son épouse et tenté d’en faire autant avec sa deuxième compagne, dans des accidents de la route, après leur avoir fait signer des contrats d’assurance vie.

La face cachée de Jamel Leulmi

Il aurait d’ailleurs empoché 1,2 M€ de primes. (13.000.000.00 dh)
Cette histoire aux relents machiavéliques commence par un banal cambriolage. Le 11 juin dernier, une femme se rend à la gendarmerie de Leudeville (Essonne) pour déposer plainte à la suite d’une étrange intrusion à son domicile. Aux gendarmes elle déclare, en effet, que les seuls éléments qui lui ont été volés sont des contrats d’assurance vie qu’elle avait souscrit à l’ordre de Jamel Leulmi, son ex-compagnon.

Il espérait toucher 7 M€ (77.000.000.00 dh)

La plaignante confie d’ailleurs qu’elle a des doutes sur cet homme. Elle raconte par exemple, qu’en décembre 2009, Jamel qui disait vouloir l’épouser, lui avait demandé de venir au Maroc voir sa famille. Mais là, alors qu’elle était en voiture dans les alentours de Marrakech, elle a été percutée par un autre véhicule qui a pris aussitôt la fuite. Elle explique encore que peu de temps avant cet accident où elle a failli laisser la vie, son compagnon lui avait fait signer des contrats d’assurance vie à hauteur de 5 M€, dont lui seul était le bénéficiaire.

Flairant une sombre affaire, les gendarmes se lancent aussitôt dans de minutieuses investigations. Ils épluchent le passé de Jamel Leulmi et surtout contactent la compagnie d’assurance. Ils découvrent que l’homme est veuf. Sa femme est décédée le 30 janvier 2007 dans un tragique accident de vélo à Leudeville (Essonne). Alors qu’elle se trouvait en compagnie de son mari, elle aurait été violemment percutée par une voiture qui se serait enfuie sans être vue d’aucun témoin…
Dans la foulée les enquêteurs découvrent que, quelques jours avant le drame, l’époux prévoyant lui avait fait souscrire six contrats d’assurance vie dont il était déjà le seul bénéficiaire et dont le capital devait être multiplié en cas d’accident. Jamel Leulmi aurait ainsi empoché une prime d’assurance de 1,2 M€ et espérait un pactole de 7 millions d’euros.

Mais ce n’est pas tout. D’autres contrats d’assurance vie auraient été récemment souscrits par une troisième femme, toujours au profit du suspect. Cette dernière, habitant Fleury-Mérogis, a été placée jeudi dernier en garde à vue puis relâchée.

Lors de ses auditions, le présumé Barbe-Bleue de l’Essonne se déclare innocent et clame qu’il s’agit d’un « malheureux concours de circonstances ». Des déclarations qui n’ont pas convaincu la justice et les gendarmes. Ceux-ci sont désormais à la recherche d’éventuels complices impliqués dans les « accidents » visant les deux femmes de Jamel Leulmi.

Commentaires