Impressionnantes funérailles de Cheikh Abdessalam Yassine

Impressionnantes funérailles de Cheikh Abdessalam Yassine

227
0
PARTAGER

Dès la matinée de vendredi, on voyait venir une marée humaine du côté de la mosquée Assounna. Et avec l’arrivée de la dépouille du défunt aux environs de midi.

Des milliers de personnes ont fait la prière dehors. Et dès la levée du corps après la prière d’Al Joumouâ, un cortège funèbre des plus impressionnants s’est formé en direction du cimetière Achouhada où le défunt a été enterré.

Tous les dignitaires du mouvement ont répondu présent : Fathallah Arsalane, l’homme-orchestre de ces funérailles, Mohamed Abbadi, Mohamed El Moutawakkil, Hassan Bennajeh ou encore Omar Amkassou.

Des milliers de jeunes sont venus des quatre coins du pays, les étudiants en bon nombre. « On a retardé les funérailles jusqu’à aujourd’hui pour permettre au maximum de nos frères d’être avec nous dire adieu à notre guide », nous a déclaré Arsalane.

Les autres partis se sont eux aussi manifestés. « Abdelilah Benkirane et Msutapha Ramid sont venus hier à la maison présenter leur condoléances, Abderrahmane Benmeur, leader du PADS, un parti de gauche, avocat et militant des droits de l’homme est là tout comme Mohamed Khalidi dirigeant du parti Annhda Wal Fadila. Mais cela importe peu. Ce qui importe pour nous, c’est Cheikh Yassine a vécu et est mort digne et cette foule de plus de cinquante mille personnes l’accompagnant à sa dernière demeure est la preuve que son combat a porté ses fruits… », a affirmé un cadre du mouvement.

A l’entrée du cimetière, les organisateurs ont limité l’accès à un nombre limité de personnes et ont fermé les portes. Aucune fausse note ni débordement n’ont été relevés.

Pour Arsalane, ce jour du 14 décembre doit inciter ceux qui bloquent l’action d’Al AdlWal Ihssane à revoir leur façon de faire. Quant aux circonstances du décès de leur guide, il nous explique que « l’état de santé de Cheikh Yassine s’est sérieusement dégradé ces derniers jours, et pendant une semaine, nous l’avons mis sous surveillance médicale chez lui. On était avec lui tout le temps. J’étais à ses côtés avec d’autres frères quand il a rendu l’âme »

Actu-maroc.com_______________

 

Commentaires