Inauguration de plusieurs projets sociaux dans la province de Khénifra

Inauguration de plusieurs projets sociaux dans la province de Khénifra

281
0
PARTAGER

Ainsi, Mme Skalli qui était accompagnée du gouverneur de la province, M. Ou  Ali Hajir, des représentants des autorités locales, de chefs de services  extérieurs et des élus, s’est rendue dans la commune rurale de Kahf N’sour où  elle a inauguré une Maison de l’étudiant et l’étudiante (Dar Talib et Taliba).

Cet établissement, qui bénéficiera à 64 personnes, dont 32 filles, issues de  familles démunies des douars avoisinants, a été réalisé pour un coût estimé à  1,449 million de dirhams (MDH) financés par l’Initiative nationale pour le  développement humain (INDH, 1,194 MDH réservés à la construction), l’Entraide  nationale (255.000 DH destinés à l’équipement) et l’association islamique de  bienfaisance de Kahf N’sour chargée de la gestion.

Dans la ville de Khénifra, la ministre a effectué des visites à des  établissements de la protection sociale, dont le centre socio-éducatif pour les  enfants en situation précaire, le centre d’accueil pour les personnes âgées en  situation précaire et le centre d’intégration et de qualification des personnes  à besoins spécifiques, réalisés dans le cadre de l’INDH.

La ministre s’est, à cette occasion, enquise des prestations présentées par  ces différents établissements aux bénéficiaires et a procédé à la distribution  de 400 couvertures et de jouets aux enfants avant de se rendre à l’hôpital  provincial de la ville où elle a visité les services de maternité et de  pédiatrie, en particulier celui réservé aux enfants abandonnés.

Mme Skalli a en outre présidé une cérémonie de remise des subventions  accordées par l’Entraide nationale au titre de l’année 2010 aux associations  partenaires qui assurent la gestion de 19 centres de protection sociale dans la  province.

Le montant global de ces subventions s’élève à 1,803 MDH alloués au  fonctionnement et l’équipement des établissements concernés.

S’exprimant lors de cette cérémonie, Mme Skalli a indiqué que cette visite,  la troisième dans la province, s’inscrit dans le cadre de la politique de  proximité prônée par le gouvernement, saluant par la même occasion les efforts  déployés pour le développement de la région.

La ministre a également mis l’accent sur l’importance de l’adhésion des  différents intervenants et acteurs aux efforts de développement, notamment  humain, se félicitant, par la même occasion, de la dynamique et la richesse de  la société civile locale.

Elle a, dans ce sens, souligné le rôle principal des associations locales  dans la pérennisation des différents projets sociaux réalisés, mettant en  exergue le développement remarquable qu’ont connu les centres d’accueil et de  protection sociale.

La ministre a, d’autre part, annoncé que six bus de transport seront remis  et mis à la disposition des bénéficiaires des centres de protection sociale qui  en ont le plus besoin.

Par ailleurs, la ministre a procédé, dans la commune rurale d’El Hri, à  l’inauguration de Dar Taliba (Maison de l’étudiante), qui profitera à 30  filles, dont la réalisation a nécessité des crédits de l’ordre 1,058 MDH  assurés par l’INDH (888.865 DH consacrés à la construction) et l’entraide  nationale (170.000 DH pour l’équipement) alors que la gestion est assurée par  l’association Al Amal pour le développement et l’assistance sociale.

Mme Skalli et la délégation l’accompagnant se sont, par la suite, rendues  dans la commune rurale d’El Kbab où la ministre a inauguré une autre « Dar  Taliba », qui a nécessité un investissement de 1,113 MDH répartis entre l’INDH  (873.167 DH) et l’entraine nationale (240.000 DH).  

L’établissement, d’une capacité d’accueil de 40 personnes, issues de  familles nécessiteuses, est géré par l’association Oued Srou.

Cette visite entre dans le cadre du plan d’action du ministère, qui accorde  la priorité à la redynamisation des programmes de développement social en  milieu rural qui ciblent en particulier les enfants, les filles et les  personnes handicapées et âgées.

Commentaires