PARTAGER

Au moins onze pèlerins ont péri, lundi 10 août, dans une bousculade survenue lors d’un festival religieux populaire dans l’est de l’Inde. L’incident s’est produit devant un temple hindou dans lequel voulaient entrer jusqu’à 150 000 personnes, a annoncé la police. Entre 15 et 20 personnes ont été blessées.

Le drame est survenu dans le temple Baidyanath Jyotirlinga, dans l’Etat de Jharkhand, lorsque les pèlerins se sont bousculés pour entrer dans le temple au moment de l’ouverture des portes, a déclaré un officier de police. Selon ce dernier, des pèlerins qui dormaient dans la file d’attente longue de plus de 6 kilomètres ont été piétinés par d’autres qui se précipitaient vers l’avant.

« Beaucoup de pèlerins ont tenté de remonter la file d’attente en courant, ce qui a provoqué le chaos, et alors que les gens tombaient, certains ont été piétinés. »

Le premier ministre indien, Narendra Modi, s’est dit « peiné par la pertes de vies humaines », assurant que « [s]es pensées et [s]es prières [allaient] aux familles des personnes décédées en ce moment de deuil ». La police, quant à elle, a prévu de déployer des renforts sur les lieux pour tenter de contrôler les mouvements de foule.

Les bousculades lors de festivals religieux en Inde sont fréquentes. Les policiers et volontaires mobilisés pour assurer la sécurité sont débordés par le nombre de participants. En juillet, 27 personnes avaient trouvé la mort dans une bousculade sur les bords d’une rivière sacrée dans le centre de l’Inde, la rivière Godavari, où des milliers de personnes prenaient un bain rituel.

Commentaires