Iran: huit hommes exécutés par pendaison pour trafic de drogue et meurtre

Iran: huit hommes exécutés par pendaison pour trafic de drogue et meurtre

277
0
PARTAGER

Le procureur de Kermanchah (ouest) Mojtaba Malekia a indiqué que les sept trafiquants de drogue ont été pendus « simultanément » après que leur demandes de grâce eurent été rejetées, selon l’agence de presse Fars.
« Les peines de mort ont été exécutées simultanément dans la prison centrale sur ordres de la cour révolutionnaire et du chef de la justice », a-t-il déclaré.

 

Les hommes, dont l’identité n’a pas été révélée, étaient accusés de fabriquer et vendre de la drogue, notamment de l’héroïne et du crack, selon Fars.

Selon le site internet de la télévision d’Etat, un huitième homme a été pendu dans le Sistan-Balouchistan, une province agitée du sud-est du pays. Bahman Righi a été exécuté dans la prison centrale de Zahedan, chef-lieu de la province, après avoir été reconnu coupable de meurtre, de « mohareb » (guerre contre Dieu) et de trafic de drogue.

Ces huit pendaisons portent à 12 le nombre d’exécutions rapportées en Iran depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP établi à partir d’informations publiées par la presse locale. Au moins 179 personnes ont été exécutées en 2010.

Avec la Chine, l’Arabie saoudite et les Etats-Unis, l’Iran figure parmi les pays qui comptent le plus grand nombre d’exécutions par an au monde.

En matière de droit commun, le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l’adultère sont passibles de la peine de mort en Iran, où les autorités estiment qu’une application sévère de la loi est indispensable pour maintenir la sécurité publique.

AFP

Commentaires