Irlande du Nord: violents heurts entre policiers et manifestants loyalistes à Belfast

Irlande du Nord: violents heurts entre policiers et manifestants loyalistes à Belfast

303
0
PARTAGER

Pour le Premier ministre d’Irlande du Nord, Peter Robinson, protestant et membre du Parti unioniste démocrate, « ces violences sont injustifiables ».

« Ceux qui en sont responsables nuisent gravement à la cause qu’ils prétendent défendre et sont les jouets de groupes dissidents qui cherchent à exploiter la moindre opportunité pour faire avancer leurs visées terroristes », a-t-il ajouté.

A l’origine de ces tensions se trouve le Conseil municipal de Belfast, qui a décidé de ne plus faire flotter en permanence l’Union Jack (le drapeau du Royaume-Uni) sur la mairie depuis le début du mois de décembre.

Cette décision a entraîné pendant toute la période des fêtes la violence de groupes de protestants loyalistes, qui défendent l’union de l’Irlande du Nord avec le Royaume-Uni.

Le rassemblement du vendredi 4 janvier a dégénéré. Quelque 300 manifestants ont lancé des feux d’artifice, des briques et des cocktails Molotov en direction des forces de l’ordre. Neuf officiers de police ont été blessés et dix-huit personnes arrêtées. La veille, des violences similaires avaient fait dix blessés dans les rangs des forces de l’ordre.

Les protestataires clament qu’ils n’arrêteront pas tant que l’Union Jack ne flottera pas à nouveau sur la mairie de Belfast.

 

rfi.fr__________actu-maroc.com

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires