PARTAGER

Les incendies, qui ont provoqué de très importants dégâts en Israël, se sont étendus durant la nuit de vendredi à samedi aux colonies de Cisjordanie occupée, dont l’une a été évacuée, a rapporté la police.

Une partie du territoire israélien est, confronté depuis cinq jours, à des dizaines de feux de végétation favorisés par une extrême sécheresse et des vents forts.

Un millier d’habitants de la colonie de Halamich près de Ramallah ont dû quitter leur foyer et 45 maisons ont été détruites ou endommagées par les flammes, a indiqué une porte-parole de la police.

Des avions israéliens et étrangers (turcs, grecs, croates, russes, français, canadiens, espagnols, et azerbaïdjanais) ont continué samedi à déverser des tonnes d’eau dans les différents sites touchés, notamment à Nataf, un village israélien près de Jérusalem.

Les Palestiniens, eux-mêmes, ont envoyé 41 pompiers et huit camions pour combattre les flammes, notamment à Haïfa.

Commentaires