PARTAGER

Israël a annoncé dimanche la suspension de ses relations avec les institutions européennes impliquées dans le processus de paix avec les Palestiniens.

Le gouvernement israélien explique sa décision par celle de la Commission européenne, le 11 novembre, d’imposer une mention d’origine sur les produits importés des colonies de peuplement juives implantées dans les territoires occupés palestiniens.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qui détient également le portefeuille des Affaires étrangères, a ordonné qu’il soit procédé à un « réexamen de l’implication des institutions européennes dans tout ce qui a trait au processus diplomatique avec les Palestinien », dit un communiqué du ministère.

« Dans l’attente de l’achèvement de ce réexamen, le Premier ministre a ordonné la suspension des relations diplomatiques sur cette question avec l’Union européenne et ses représentants. »

Commentaires