Israël : troisième jour de grève générale pour dénoncer l’emploi intérimaire

Israël : troisième jour de grève générale pour dénoncer l’emploi intérimaire

135
0
PARTAGER

Des tas d’ordures non-ramassées dans les rues du pays, des bureaux de poste, des banques et des écoles fermées et un trafic aérien perturbé au départ et à l’arrivée de l’aéroport international Ben Gourion de Tel Aviv : les effets de la grève générale lancée mercredi 8 février dernier se font sentir en Israël. Et les intenses négociations entre le principal syndicat et le ministère des Finances n’ont pas permis de trouver d’accord pour l’instant.

Le sort de quelque 300 000 salariés indirectement employés par la fonction publique israélienne, via des sociétés de travail intérimaire, est en jeu. La centrale syndicale Histadrout exige l’intégration d’une partie de ces travailleurs précaires… et une harmonisation des droits sociaux.

Une demande rejetée pour l’instant par le ministère des Finances. Les discussions doivent reprendre dimanche12 février, premier jour de la semaine en Israël

rfi.fr___________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires