PARTAGER

Avant bien même la clôture du sommet Inde-Afrique auquel participe le roi Mohammed VI ce qui a permis au Maroc d’en être la vedette, les entreprises marocaines accompagnant le souverain à ce sommet ont bien tiré leur épingle du jeu de cet événement en signant avec leurs homologues indiennes des contrats importants qui replacent le royaume en tête de liste des principaux partenaires africains de l’Inde.

Il y a peu encore, le Maroc ne figurait pas parmi les cinq premiers pays du continent ayant le plus d’échanges avec cette dernière à la tête desquels se trouve l’inévitable Afrique du Sud que le royaume concurrence de plus en plus sur de nombreux matchés.

Jusqu’à présent, le principal business avec New-Delhi se résumait aux phosphates dont il est le premier fournisseur, alors qu’aujourd’hui avec la signature de ces nombreux accords, l’offre marocaine va aller en se diversifiant et augmenter en volume. Il faut dire, qu’il existe une très forte volonté côté indien de développer les échanges jugès insuffisants avec le Maroc et la meilleure illustration a été donnée en marge de ce sommet Inde-Afrique, qui ont vu les organisateurs organiser une séance dédiée exclusivement à la délégation des hommes d’affaires marocains à l’issue de laquelle ont été signés ces nombreux accords au travers de rencontres
« B to B » preuve que le royaume a une nouvelle fois opté pour le tout économique au sein de l’Afrique loin des conciliabules politiques sans fin et sans portée réelle.pour le continent et ses peuples.

Par Jalil Nouri

Commentaires