Maison A la une JERADA S’INSTALLE DANS LE « HIRAK » AVEC UNE MARCHE DES CERCUEILS

JERADA S’INSTALLE DANS LE « HIRAK » AVEC UNE MARCHE DES CERCUEILS

739
0
PARTAGER

La population de l’est marocain montre de plus en plus des signes d’impatience devant le retard pris par le gouvernement pour apporter des solutions urgentes à ses revendications qui se sont multipliées depuis la mort de deux personnes lors d’une opération d’extraction clandestine dans une mine, fermée pourtant, depuis le début des années 2000.

Depuis l’arrêt de l’activité, pas moins de 43 personnes sont mortes de la même manière et c’est ce qu’ont voulu rappeler les habitants, en défilant dans la ville avec 43 cercueils.

Les images de cette marche ont eu un effet important sur l’opinion publique qui suit les développements de cette contestation sociale à laquelle et pour la première fois, se sont ralliés à cette marche, les habitants de plusieurs villes et localités voisines, sans en être empêchés par des autorités optant pour la prudence depuis le début de la tension pour éviter l’exacerbation de la colère.

Les protestataires, eux, n’ont pas la même patience et n’en peuvent plus d’attendre que les promesses du ministre des mines, envoyé sur place, passent au stade de l’application, bien qu’aucun agenda précis n’ait été avancé de ce côté.

En attendant, la température continue de monter dans ce nouveau foyer de tension, avec une population qui refuse de regagner ses foyers depuis plusieurs mois, avec tous les risques d’enlisement que cette situation comporte.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

 

Tags : faits divers, actualités marocaines, africaines, infos, info, Maroc, Casablanca, Tanger, Rabat, Fés, Marrakech, Agadir, Roi Mohamed VI, Jerada, Hirak, Manifestations, marche, mouvement, mort

Commentaires