Jettou analyse minutieusement les comptes des partis

Jettou analyse minutieusement les comptes des partis

361
0
PARTAGER

En effet, la Cour des comptes reproche un certain nombre de choses aux partis politiques, notamment des comptes non certifiés, des dépenses non justifiées et fonds non restitués.

En 2012, la loi de Finances avait prévu une enveloppe budgétaire de 50 millions de dirhams au titre de l’aide publique pour la contribution à la couverture des frais de gestion des partis politiques. Or, «le montant de la contribution effectivement accordé aux partis politiques au titre de l’année a atteint 59,03 millions», précise le rapport. Si bien que le montant du soutien accordé par l’Etat aux partis représente un taux de 86,27% du total de leurs produits. Les partis politiques dépendent donc largement encore des aides publiques.

Toujours selon le rapport, cinq partis ont bénéficié de plus de 86% du total du soutien public, à savoir le Parti de la justice et du développement (33,64%), du parti du Rassemblement national des indépendants (17,65%), du Parti authenticité et modernité (16,52%), du parti de l’Union socialiste des forces populaires (11,76%) et enfin du parti de l’Istiqlal (6,53%).

Actu-maroc.com —————————-

 

Commentaires