Kenya: trois tués par une explosion près d’une mosquée à Nairobi

Kenya: trois tués par une explosion près d’une mosquée à Nairobi

340
0
PARTAGER

Il ya eu « trois tués » dans le quartier d’Eastleigh , a dit un responsable local de la Croix-Rouge.
« On nous a dit que trois personnes étaient mortes de leurs blessures et huit blessés, dont un député, sont hospitalisés », a déclaré à l’AFP le chef de la police, Moses Nyakwama.

Une grenade a été lancée sur des fidèles qui sortaient d’une mosquée à la fin de la prière du vendredi.

« Trois ambulances sont sur les lieux, la police patrouille, beaucoup d’habitants se sont enfermés chez eux », a raconté à l’AFP un habitant, Joe Chaudhry, contacté par téléphone.

Dans ce même quartier de la capitale kényane à population majoritairement d’origine somalienne, un attentat à la bombe, cachée au bord d’une route très fréquentée, près d’un supermarché, avait provoqué mercredi la mort d’une personne, en blessant gravement une autre.

Au moins 7 personnes avaient été tuées et plusieurs blessées en novembre par une attaque à la bombe contre un autobus dans le même quartier.

Depuis que son armée a rejoint les forces de l’Union africaine en Somalie, le Kenya est la cible d’une série d’attentats attribués aux islamistes somaliens shebab.

Ces attaques se sont accentuées depuis la prise par les forces de l’UA , en septembre, de la ville portuaire de Kismayo, bastion des shebab dans le sud de la Somalie.

Les shebab n’ont jamais revendiqué ces attaques à la bombe.

Le centre des jeunes musulmans (MYC), un groupe kenyan islamiste qui soutient les shebab, a fait état sur son compte Twitter « d’une explosion dans Eastleigh », sans en revendiquer la responsabilité.

AFP_____________

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires