Khénifra: Les activités génératrices de revenus occupent une place de choix dans...

Khénifra: Les activités génératrices de revenus occupent une place de choix dans le programme de l’INDH pour 2011

232
0
PARTAGER

La ventilation par secteurs d’activité des projets validés par le CPDH dans le cadre de ce programme fait ressortir que les AGR comptent 22 projets, suivis du secteur de la santé avec (3 projets), la formation et le renforcement des capacités (2), l’animation sportive (2), le tourisme (1) et les nouvelles technologies de l’information (1), indique le bulletin d’information du mois de juillet rendu public par la division de l’action sociale (DAS) de la province.

D’autre part, le nombre de bénéficiaires directs de ces projets dépasse 950 personnes, dont 42 pc sont des femmes et 74 pc sont âgées de moins de 35 ans, relève le bulletin d’information.

Trente-et-un projets, d’une valeur globale estimée à environ 7,150 millions de dirhams (MDH), ont été approuvés par le CPDH de Khénifra dans le cadre du programme transversal de l’INDH au titre de l’année 2011, rappelle-t-on.

La contribution de l’INDH au financement de ces projets, qui ont été sélectionnés sur un total de 52 proposés, s’élève à 4,762 MDH, alors que le reste est assuré par les différents porteurs de projets (associations, communes,…).

Les projets approuvés par le CPDH en 2011, explique la même source, visent à renforcer les centres et établissements d’accueil destinés à l’encouragement de la scolarisation en milieu rural, à multiplier les maisons des étudiants sur l’ensemble du territoire de la province et à généraliser l’accès aux nouvelles technologies de l’information au sein des établissements de la protection sociale.

A travers ces projets, le CPDH ambitionne en outre de renforcer les infrastructures de santé visant la lutte contre le décès des femmes enceintes en milieu rural, comme le projet de « Dar Al Oumouma » dans la commune rurale d’Aguelmous afin de valoriser les expériences réussies dans ce domaine, ajoute la même source.

Quelque 3,4 millions de dirhams (MDH) ont été alloués au financement de quatre projets approuvés par le CPDH de Khénifra dans le cadre du programme de lutte contre la précarité de l’INDH au titre de l’année 2011, rappelle-t-on.

Les projets validés portent sur la construction d’une maison de l’étudiant dans la commune rurale de Sidi Yahia Ou Saâd pour un coût estimé à 2 MDH et la construction et l’équipement de Dar Al Oumouma dans la commune d’Aguelmous, dont la réalisation nécessitera des crédits estimés à 600.000 DH.

Les deux projets restant concernent l’équipement d’une salle de classe au centre d’intégration et de qualification des personnes à besoins spécifiques (200.000 DH) et l’équipement des salles multimédias au sein de 11 établissements de la protection sociale.

Le bulletin s’intéresse, par ailleurs, à la méthodologie adoptée pour l’approbation des projets et partant la mise en œuvre de la philosophie de l’INDH et la valorisation des acquis, allant de l’annonce d’un appel d’offre généralisé à travers des journaux et diffusé largement par les autorités locales, les services extérieurs et la DAS, l’accompagnement des porteurs de projets dans l’élaboration de leurs dossiers à la présélection des projets, qui seront soumis à la réunion du CPDH, par une commission provinciale sur la base d’une grille de notation prenant en considération l’approche genre, la valeur du porteur du projet, la nature du projet et sa pérennité, ainsi que le type des bénéficiaires.

map______________

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires