Kiosque : Le projet de loi consistant à élever l’âge de départ...

Kiosque : Le projet de loi consistant à élever l’âge de départ à la retraite à partir de 2015 continue de susciter les critiques

461
0
PARTAGER

 

*Le Matin du Sahara et du Maghreb.: – Dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 61e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, SM le Roi Mohammed VI a affirmé que le devoir commande que tous les Marocains, individuellement et collectivement, « s’impliquent fermement et résolument dans la défense de l’unité de leur nation et s’investissent dans le processus de développement de leur pays ». Le Souverain a appelé à la mise en place de groupes forts et d’entreprises puissantes permettant de renforcer la résilience de l’économie nationale, tant pour faire face à la concurrence internationale que pour tisser des partenariats avec les petites entreprises à même de favoriser le développement au niveau national. – Transport routier de marchandises: Une refonte de la TVA appliquée au gasoil en projet. Les transporteurs routiers de marchandises affichent de l’optimisme. En effet, la profession et la tutelle se penchent actuellement sur la refonte de la TVA appliquée au gasoil. La réforme en projet devrait permettre aux opérateurs du secteur d’amortir l’impact de la décompensation totale du gasoil décidée par le gouvernement Benkirane.

*L’Opinion.: – 51éme anniversaire de la naissance de SM le Roi: La jeunesse, fer de lance du progrès. Le peuple marocain célèbre aujourd’hui, 21 août 2014, la fête de la jeunesse qui coïncide cette année avec le 51ème anniversaire de la naissance de SM le Roi Mohammed VI. Cette fête est inscrite dans l’agenda du Maroc indépendant comme une date phare liée aux célébrations de l’anniversaire de son Souverain, qui incarne les espoirs et les aspirations de la jeunesse pour l’édification du Maroc moderne et démocratique, assurant aux différentes franges de son peuples, en particulier les jeunes, les conditions d’une vie digne et prospère. – Le non Maghreb : le coût onéreux d’une union désespérément inopérante. Les estimations du coût du non-Maghreb ne se comptent plus. Les recherches universitaires et les travaux des organismes régionaux ou internationaux rivalisent dans l’estimation de ce coût et son impact sur les économies des pays qui composent cet ensemble régional qui, un quart de siècle après sa création le 17 février 1989 à Marrakech, reste désespérément inopérant. selon le Secrétariat de l’UMA, le blocage du processus d’intégration maghrébine coûtait, à chaque pays de la région, 2 pc de son taux de croissance annuel. De son côté, la Commission économique de l’Afrique considère que l’existence d’une union maghrébine ferait gagner aux cinq pays l’équivalent de 5 pc de leurs PIB cumulés. Pour sa part, la Banque Mondiale estime qu’une intégration maghrébine plus approfondie (qui prend en compte la libéralisation des services et les réformes du climat de l’investissement) ferait croître le PIB réel par habitant sur une dizaine d’années entre 24 pc et 34 pc, selon les pays.

*Assahrae Al Maghribia.: – Le Maroc offre un véritable modèle en matière de capitalisation sur les avancées positives qu’il a accumulées tout au long de son histoire, a souligné SM le Roi Mohammed VI. Dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 61è anniversaire de la révolution du Roi et du peuple, le Souverain a indiqué que le Royaume a pu, au cours des quinze dernières années, conforter son cheminement démocratique, tout en consolidant les fondements d’un modèle de développement intégré et durable, porté par l’impératif de lancer des projets structurants, allié à la volonté de promouvoir le développement humain et durable. – Le volume du trafic de l’activité portuaire globale s’est consolidé de 22,1 pc au premier semestre, contre 7,6 pc durant la même période de l’année précédente, pour se chiffrer à plus de 60,1 millions de tonnes, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des finances.

 

*Libération.: – La rupture des stocks de sang guette Rabat, Casablanca, Fès, Marrakech et Agadir. Le Centre national de transfusion sanguine tire la sonnette d’alarme. Le stock des produits sanguins est passé sous le seuil d’alerte. Les réserves actuelles sont estimées à 5.000 pochettes et risquent de s’épuiser dans deux à trois jours, notamment dans certains centres régionaux comme ceux de Rabat, Casablanca, Fès, Marrakech et Agadir. – Les cadres et employés des Agences de développement dénoncent les décisions irresponsables de Benkirane. La décision du chef du gouvernement de transférer les sièges des Agences de développement du Nord et du Sud hors de Rabat suscite toujours des remous du côté des employés et cadres de cet établissement public qui annoncent la création d’un Syndicat national des personnels des Agences de développement économique et social. La nouvelle structure syndicale répond à un impératif : « Faire face aux conséquences désastreuses d’une mise en œuvre précipitée et irresponsable de la décision du chef du gouvernement de transférer les sièges des agences hors de Rabat », ont-ils souligné lors d’une rencontre consacrée à l’examen des répercussions sociales, familiales et matérielles du transfert des sièges des Agences du Nord, du Sud et de l’Oriental de Rabat vers, respectivement Tanger, Laâyoune et Oujda.

*Al Alam.: – Le projet de loi consistant à élever l’âge de départ à la retraite à partir de 2015 continue de susciter les critiques des acteurs politiques, économiques et ceux de la société civile qui ont signé une pétition électronique pour protester contre le chef du gouvernement. – Le ministère de la Santé apporte des éclaircissements à propos des médicaments « périmés » distribués à Azilal lors d’une campagne médicale. Le ministère souligne qu’une enquête conduite par les services compétents a démontré que la campagne médicale s’est déroulée dans de bonnes conditions et que ses organisateurs disposent de l’autorisation de la délégation du ministère de la Santé à Azilal pour organiser une caravane médicale polydisciplinaire au profit des habitants de la commune de Timoulilt. Le ministère précise que tous les médicaments qui ont été distribués lors de cette caravane sont conformes aux normes en vigueur.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.: – L’activité touristique à Agadir a enregistré, durant les sept premiers mois de 2014, une hausse de 4,80 pc des arrivées et de 4,49 pc des nuitées dans les établissements hôteliers classés de la ville par rapport à la même période de l’année précédente. Le nombre de touristes est ainsi passé de 479.874 à fin juillet 2013 à 502.915 visiteurs reçus à fin juillet 2014, alors que celui des nuitées a atteint 2.521.563 contre 2.413.246, selon un rapport du Conseil régional du tourisme d’Agadir. – Le Haut-Commissaire au Plan, M. Ahmed Lahlimi Alami, a présidé, récemment dans la région de Souss-Massa-Draâ, le lancement de la 4e phase de formation des participants au 6e recensement général de la population et de l’habitat du Royaume (RGPH 2014), qui se déroulera du 1er au 20 septembre 2014, apprend-on auprès du HCP. Au cours de cette phase, la dernière avant le début du recensement, près de 68.000 contrôleurs et recenseurs seront formés par environ 5.200 superviseurs et contrôleurs formateurs, dans 401 centres de formation et 3.603 salles de classes réparties dans les différentes préfectures et provinces du Royaume.

 

* Al Massae.: – Les abattoirs de Casablanca ne sont seront pas soumis à une gestion déléguée. Après le départ de l’entreprise turque qui gérait ces abattoirs, le Conseil communal de cette ville pourrait approuver, lors de sa prochaine session, une décision attribuant à l’une des entreprises de développement local la mission de gérer ce secteur, sans recourir à la gestion déléguée qui n’a pas donné des résultats fructueux, a confié une source au journal. – Les tempêtes ayant frappé les régions situées dans les communes rurales Imoulass et Amilmaïs de la ville de Taroudant ont causé la mort de deux personnes. Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur ces régions ont provoqué des pannes d’électricité tandis que les crues ont emporté plusieurs édifices. – Fièvre aphteuse : le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a mis en place un programme destiné à identifier l’ensemble du patrimoine animal, camelins inclus, dont l’exécution a été confiée à l’Office de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Ce programme a été soumis au dernier conseil d’administration de l’ONSSA dans le but de prévenir tout problème ou épidémie mortelle telle que la fièvre aphteuse.

* Al Ahdath Al Maghribia.: – Face aux pressions du calendrier de la session parlementaire d’automne, le gouvernement pourrait recourir à une session extraordinaire du Parlement en vue de l’approbation de la loi organique des finances, et ce, dans le but d’ouvrir la voie à la promulgation de la loi de finances 2015 conformément aux nouvelles dispositions de cette loi organique. Selon une source parlementaire, le Chef du gouvernement pourrait recourir à l’article 66 de la Constitution stipulant que « le Parlement peut être réuni en session extraordinaire, soit par décret, soit à la demande du tiers des membres de la Chambre des Représentants ou de la majorité de ceux de la Chambre des Conseillers ». – Le Maroc affirme sa disposition à consolider la sécurité en République centrafricaine (RCA). Le Maroc, « bien que conscient de la difficulté de la tâche, s’est engagé à relever les défis auxquels est confrontée la Configuration » dans sa contribution à la consolidation de la paix et de la sécurité en République Centrafricaine », a souligné l’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, M. Omar Hilale, qui intervenait en sa qualité de Président de la Configuration RCA de la Commission de la Consolidation de la Paix, devant le Conseil de sécurité dans le cadre d’un briefing sur la situation en République Centrafricaine (RCA). * Al Khabar.: – La Direction générale des impôts (DGI) a reçu, en 2013, plus de 81.000 plaintes concernant les impôts. Selon un rapport de la DGI au titre de l’année écoulée, cette direction a perçu près de 118 milliards DH d’impôts, en légère baisse par rapport à 2012. – Près de 130 tonnes d’aides humanitaires destinées au peuple palestiniens ont été acheminées, depuis le 16 août dernier, dans le cadre du pont aérien mis en place par les Forces armées royales (FAR) de la base militaire de Kénitra vers l’aéroport d’Al Ismailia en Egypte. Ces aides comportent des produits alimentaires, des produits d’hygiène et des équipements médicaux. – Azilal : Une femme âgée de 20 ans met au monde quatre jumeaux. Dans une déclaration à la presse, le père de la jeune maman a indiqué que trois jumeaux se trouvent en très bonne santé, tandis que le troisième de sexe masculin, dont l’état de santé s’était détérioré, a été admis au service des urgences au centre hospitalier régional de Béni Mellal.

* Assabah.: – Le bilan préliminaire des pertes en vies humaines et de dégâts matériels causés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur des douars des communes rurales de Imoulass et Amilmaïs à Taroudant fait état de deux morts, de l’isolement de 23 douars et l’éboulement de plusieurs maisons. – Des femmes célibataires habitant au quartier Bourgogne relevant de l’arrondissement d’Anfa à Casablanca ont accusé les responsables et les services de la préfecture d’Anfa de les avoir privées de bénéficier d’appartements dans le cadre du relogement des ménages occupant des bâtisses menaçant ruine. A ce sujet, une source de cette préfecture a indiqué que les procédures juridiques en vigueur, qu’il s’agisse du relogement des habitants des bidonvilles ou des maisons menaçant ruine énoncent que seules les familles peuvent bénéficier de cette opération et non les personnes célibataires, tant hommes que femmes. – Un projet de loi met fin à l’anarchie de l’hébergement touristique. L’avant-projet de loi relatif aux établissements touristiques et d’autres formes d’hébergements touristiques devrait mettre fin à l’anarchie qui prévaut dans cette activité. Le nouveau cadre règlementaire, en cours d’examen par le gouvernement, soumet les établissements d’hébergement touristique à un nouveau système de classement qui recouvrira d’autres formes d’hébergement touristiques tels que les bivouac, l’hébergement chez l’habitant ou hébergement alternatif.

Actu-maroc.com

Commentaires