Kiosque: Les femmes mécontentes de Hakkaoui

Kiosque: Les femmes mécontentes de Hakkaoui

364
0
PARTAGER

Assabah:- Les femmes mécontentes de Hakkaoui. Les mouvements féministes ont demandé, à travers la coalition Printemps Féministe pour la démocratie et l’égalité, d’interpeller Bassima Hakkaoui, ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, sur le retard qu’a pris l’adoption du projet de loi organique portant création de l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination.

Aujourd’hui le Maroc:- La dette stabilisée à partir de 2015. Selon le ministre de l’Economie et des finances, la dette commencera à se stabiliser en 2015 pour être régulée en 2016. Une situation qui reste tributaire de la conjoncture internationale. Pour M. Boussaid, s’endetter ou non, là n’est pas la question. C’est plutôt la bonne gestion de cet endettement qui importe puisque les équilibres macro-économiques permettront de le surmonter. « La structure de la dette du Trésor est en ligne avec le portefeuille benchmark, ce qui permet de contenir les risques relatifs au refinancement de la dette, aux taux d’intérêt et aux taux de change », explique l’argentier du Royaume.

Le Matin du Sahara et du Maghreb:- Plus de 1,8 million de bénéficiaires du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées. Un total de 1.808.280 de personnes ont bénéficié du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées depuis son lancement durant la saison 2000-2001 jusqu’à la saison 2013-2014, a indiqué Ahmed Talbi, chef de la division de lutte contre l’analphabétisme relevant de la direction de l’enseignement traditionnel du ministère des Habous et des affaires islamiques. Ce chiffre, qui représente un taux de réalisation de 122,68 %, dépasse l’objectif fixé au départ qui était de l’ordre de 1.473.886 de bénéficiaires, a-t-il ajouté dans un exposé présenté lors des travaux de la 18ème session ordinaire de printemps du Conseil supérieur des oulémas qui se tient à Ouarzazate (20-21 juin) avec la Haute approbation de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, Président du Conseil supérieur des oulémas.

- Protection des données personnelles: Plus de 75 plaintes déposées auprès de la CNDP. La Commission nationale chargée du contrôle de la protection de données à caractère personnel (CNDP) s’emploie à la mise en œuvre de la loi 09-08 relative à la protection des données à caractère personnel. En effet, après le lancement en janvier d’une opération de grande envergure visant la sensibilisation d’une centaine de sites à la nécessité de se conformer à la loi, l’heure est désormais au bilan. Nous avons choisi dans le cadre de cette opération de sélectionner les sites web ayant le plus souvent recours pour leur fonctionnement à la collecte de données. Il s’agit notamment de sites offrant des deals d’achat en ligne, des annonces d’achat et de vente, des offres d’emploi et des chambres d’hôtels. Notre action visait en effet à vérifier si les exploitants des sites Internet contrôlés traitaient dans le respect des principes de la loi 09-08, notamment en matière d’information des internautes , a indiqué Said Ihraï, président de la Commission. Dans le cadre des missions qui lui ont été attribuées, la CNDP a pu traiter plus de 75 plaintes contre l’abus d’utilisation de données et d’atteinte à la vie privée.

L’Economiste:- Accord agricole: Un compromis, et après ? Rabat et Bruxelles ont finalement trouvé un compromis sur la mise en application du nouveau régime d’accès des exportations marocaines de tomates sur le marché UE. Le prix d’entrée sera désormais calculé sur la base de valeurs forfaitaires à l’importation mais pour toutes les variétés. Ce qui interdit de facto le recours au dédouanement dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce. Une pratique qui a permis jusqu’à présent le développement de l’export marocain des tomates.

- Arriérés de paiement: Boussaïd engage sa responsabilité. Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaïd a déclaré que toutes les PME créancières de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) seraient remboursées avant la fin de l’année. Invité du Club de l’Economiste, le ministre a affirmé que les 2 milliards de dirhams destinés à la recapitalisation de l’Office et le remboursement partiel du crédit TVA iront exclusivement au paiement des arriérés de cette entreprise. Les difficultés de l’ONEE en particulier ont impacté le tissu d’entreprises, constitué de PME, qui gravitent autour. L’électricien public doit 2,3 milliards de dirhams à 1.422 entreprises locales et 181 firmes étrangères !

Al Assima Post:- Des élections exceptionnelles et inédites dans l’histoire des médecins. Les élections des membres de l’Ordre national et des conseils régionaux des médecins ont eu lieu dimanche matin dans les différentes régions du Maroc. Ces élections, qui se déroulent sur la base de la nouvelle loi régissant l’Ordre national des médecins, ont connu un engouement sans précédent, selon des sources syndicales.

Al Bayane:- PPS: Transformer le comité central en conseil national. Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a suggéré de transformer le comité central actuel du parti en conseil national qui préserve toutes ses prérogatives actuelles dont l’élection du secrétaire général du parti, du bureau politique et de la commission nationale de contrôle financier, tout en lui octroyant une nouvelle attribution lui permettant d’élire parmi ses membres un comité central doté d’un pouvoir précis et de réelles possibilités de contrôle du bureau politique.

- Les réalisations du Royaume en matière des droits humains reconnues. L’organisation au Maroc, en novembre prochain, du deuxième Forum mondial des droits de l’Homme (FMDH) est une reconnaissance internationale des réalisations du Royaume dans ce domaine, a souligné, samedi à Casablanca, le président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) Driss El Yazami. La tenue de cet événement mondial à Marrakech (27-30 novembre) est aussi une reconnaissance de la vitalité des institutions nationales et des organisations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse en marge du premier séminaire international préparatoire du FMDH.

Al Massae:- Benabdallah évince Nouzha Skalli du bureau politique, s’apprête à tenir un congrès extraordinaire. Le secrétaire général du PPS Nabil Benabdallah est parvenu à se débarrasser de ses anciens adversaires lors du dernier congrès du parti, l’ancienne candidate au secrétariat général du parti du livre Nouzha Skalli ayant été éliminée samedi lors de l’élection du bureau politique. De ce fait, le PPS envisage de tenir un congrès extraordinaire en septembre prochain afin d’amender ses statuts et transformer son comité central en un conseil national.

- Laenser: le bilan du gouvernement au-dessous de la moyenne. Mohand Laenser, réélu samedi secrétaire général du Mouvement populaire, a indiqué que le bilan du gouvernement « est modeste » et que le rythme de son rendement « est en-deçà des attentes ». Ces propos ont été tenus à l’ouverture des travaux du 12ème congrès du parti de l’Epi, samedi à Rabat.

Libération:- UMT, CDT et FDT déplorent l’absence d’une vision gouvernementale de réforme à portée sociale. Les instances décisionnelles des trois centrales syndicales (UMT, FDT et CDT), qui ont adopté samedi dernier l’ordre du jour unifié qui avait été approuvé par leurs bureaux exécutifs respectifs, ont déploré l’absence d’une vision gouvernementale de réforme à portée sociale. L’Exécutif se limite à imposer des mesures techniques faciles pour remédier aux déficits financiers quitte à noyer le pays dans un processus d’endettement à travers des emprunts contractés auprès des banques internationales. En dépit des appels et des correspondances continus de la part des trois centrales, le gouvernement tient à ne pas respecter ses engagements envers ses partenaires sociaux concernant notamment la poursuite d’un dialogue social sérieux et productif ayant pour but d’arriver à des conventions sociales engageant toutes les parties.

L’Opinion:- L’Istiqlal appelle à une commission indépendante de supervision des élections. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, qui a présidé samedi 21 juin à Rabat, la sixième session du Comité central du parti, a attiré l’attention sur la gravité de la non association des partis politiques aux préparatifs de ces élections conformément au texte et à l’esprit de la Constitution. Chabat a, à cet égard, réclamé une commission indépendante de supervision des élections dans toutes leurs étapes estimant que le gouvernement n’assume pas son rôle et qu’il importe de s’impliquer sur le terrain pour mobiliser les citoyens afin que leur participation aux prochaines élections soit conséquente.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:- Benkirane met en garde les gouverneurs contre l’immixtion dans les prochaines élections. Benkirane a révélé, à l’occasion d’un meeting tenu dimanche à Salé, des détails qui lui ont permis de se charger de la « supervision politique » des concertations relatives aux lois électorales, indiquant qu’un « désaccord » survenu entre lui et le ministre de l’Intérieur a été dissipé en accordant au ministère de l’Intérieur la gestion des élections et au département du chef de gouvernement leur surveillance.

Actu-maroc.com

Commentaires