Koweït/fusillade: un garde-côte tué

Koweït/fusillade: un garde-côte tué

360
0
PARTAGER

L’incident a éclaté lorsqu’un bateau irakien a refusé, alors qu’il entrait dans les eaux koweïtiennes, de s’arrêter comme le lui intimait la patrouille de gardes-côtes, a précisé le ministère dans un communiqué. Un garde-côte a été tué et le bateau irakien détruit. Des Irakiens ont été arrêtés, a ajouté le ministère, sans préciser le nombre d’interpellations.

Contactés par l’AFP, des responsables du port d’Al-Fao, à 535 km au sud de Bagdad, de la police locale et des garde-côtes irakiens ont dit n’avoir aucune information sur un éventuel accrochage. Mais le président de l’association des pêcheurs de Bassora, à 450 km au sud de Bagdad, a affirmé qu’un bateau de pêche irakien avait été visé par une patrouille koweïtienne. « Trois marins (du bateau de pêche) ont été blessés, deux arrêtés et quatre sont portés disparus », a-t-il déclaré à l’AFP.

Vingt ans après la Guerre du Golfe, déclenchée par l’invasion du Koweït par l’Irak, de nombreux contentieux demeurent entre les deux pays, notamment la question de leur frontière commune, telle que tracée en 1993 par la résolution 833 du Conseil de sécurité de l’ONU.

Si l’Irak est prêt à reconnaître la frontière terrestre du Koweït, il estime que sa frontière maritime lui bloque l’accès au Golfe, vital pour son économie. Régulièrement, les autorités koweïtiennes saisissent des bateaux de pêche irakiens et interpellent des pêcheurs irakiens pour entrée illégale dans ses eaux. En octobre, 13 d’entre eux avaient ainsi été arrêtés.

 

Commentaires