La 2ème phase de la session ordinaire du Conseil national du PAM...

La 2ème phase de la session ordinaire du Conseil national du PAM se tiendra fin mars

200
0
PARTAGER

Lors d’une conférence de presse à Rabat, tenue en présence du secrétaire général du parti M. Mohamed Cheikh Biadillah et des membres du bureau national,

M. Benadi a souligné que le Conseil qui avait décidé de maintenir ouverte cette session, débattra des propositions du gouvernement en ce sens.

Il a fait savoir que le PAM a décidé de mener une grande consultation auprès de ses bases, indiquant que cette démarche a déjà démarré de facto avec des discussions sur une projet défini présenté par la Commission nationale électorale, portant nombre de questions.

Un rapport a été rédigé à partir des réponses reçues à ce sujet, a-t-il ajouté.

M. Benadi a fait observer que le Conseil national procédera à l’examen de ce rapport avant d’être approuvé par le bureau national et soumis aux parties concernées dont le gouvernement.

Après avoir rappelé que la première phase de la session ordinaire a été consacrée à la situation politique actuelle au Maroc et aux orientations du parti dans la période à venir, M. Benadi a souligné que parmi les priorités du PAM, figure notamment la continuité du dialogue, lancé depuis le congrès institutionnel du parti, consacré à l’étude des questions soulevées par le Rapport de développement humain (RDH) et celui de l’Instance équité et réconciliation (IER).

Dans ce sens, il a expliqué que le Maroc, qui se veut suffisamment mûr pour se lancer dans un tel débat dans une atmosphère d’ouverture et de démocratie, a été l’un des premiers pays à débattre de ces problématiques depuis la fin des années 1990, ajoutant que le parti est conscient de la nécessité des réformes dans leur intégralité.

M.Benadi a mis en exergue l’interaction du parti avec les revendications du mouvement des jeunes, appelant à s’engager dans une action politique encadrée et organisée afin que la jeunesse puisse participer à la prise de décisions et faire ses choix au sein des institutions.

Et d’ajouter que les partis se doivent de refléter la société qui connait des transformations accrues et que ces formations politiques se doivent aussi d’interagir avec les revendications des jeunes exprimées à plusieurs occasions de manière civilisée.

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires