PARTAGER

Après Meditel et Inwi, Maroc Telecom est le dernier opérateur marocain à lancer, le 13 juillet, la commercialisation de son offre mobile 4G+.

Dernier opérateur à se lancer dans la course, Maroc Telecom a dû faire preuve d’ingéniosité pour offrir à ses clients l’Internet à très haut débit mobile. L’opérateur historique marocain, détenu majoritairement par l’émirati Etisalat, a fait le choix de la 4G+, la version la plus évoluée de la quatrième génération Mobile. Pour le déploiement de son réseau, Maroc Telecom a noué trois partenariats avec le Finlandais Nokia, le Suédois Ericsson et le Chinois Huawei pour garantir la conformité des équipements aux derniers standards internationaux, et surtout offrir la meilleure qualité de service et le meilleur débit. Dès le 13 juillet, il proposera la 4G+ à ses clients, là où ses concurrents ne propose que la 4G tout court.

Méditel est le premier à se lancer

Plusieurs fois retardée, l’attribution des licences de quatrième génération (4G) a été finalement effective le 17 mars. L’ensemble des trois opérateurs présents au Maroc ont dû mettre sur la table une enveloppe de plus de 260 millions d’euros (2,8 milliards de dirhams). Il s’en suit plusieurs mois de tests et de rodage. Le 8 juin, c’est Méditel qui annonce le premier les couleurs en lançant ses services 4G à Casablanca. Rabat et Salé suivront une semaine plus tard. Le 17 juin, veille du Ramadan, Inwi contre-attaque avec une offre qui couvre vingt et une villes marocaines ainsi que l’autoroute Casablanca-Rabat et l’aéroport Mohammed V.

Maroc Telecom propose directement la 4G+

L’offre de Maroc Telecom est annoncée pour le 13 juillet. Pris de court par la concurrence, Maroc Telecom prend le temps d’étoffer son offre et propose directement la 4G+ au niveau national et sans coût additionnel ni changement de carte SIM, ni de contrat. « Le service sera activé automatiquement et de façon transparente pour les clients », promet l’opérateur. Pour la comparaison, la concurrence et notamment Inwi impose de changer de carte SIM afin de bénéficier de son réseau 4G. « Le service 4G+ de Maroc Telecom sera fourni sans changement de carte SIM, sans coût additionnel et sans changement de contrat pour les clients qui n’auront pas besoin de se rendre dans une agence commerciale ou de contacter le centre d’appels, il leur suffit pour cela de disposer d’un terminal compatible 4G. Le service sera activé automatiquement et de façon transparente pour les clients. » annonce l’opérateur dans un communiqué

44 millions de clients mobiles au Maroc

La 4G est « une opportunité » pour les entreprises télécoms qui verront « leur chiffre d’affaires augmenter et leurs coûts diminuer », avait estimé en 2014 un rapport du ministère marocain de l’Économie et des Finances. Une opportunité également pour les constructeurs dont Samsung qui annonce que treize de ses appareils sont compatibles avec la nouvelle norme 4G. La 4G permettra de dynamiser un secteur d’abonnés mobiles arrivé à saturation, avec un taux de pénétration de 133% (44,11 millions de clients) à fin 2014, selon les chiffres de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications au Maroc (ANRT). Maroc Telecom revendiquait 41% de la totalité des lignes actives contre 30,8 % pour Méditel et 27,8% pour Inwi. Le nombre d’abonnés internet au Maroc affiche un taux de croissance de 72,6%. Le parc a atteint 9,97 millions, dont 90% de connectés via la 3G mobile, dont la 4G constitue une évolution technologique. Ainsi, plus de 85% des connexions au Maroc se font par mobile.

Commentaires