PARTAGER

Il faudra s’attendre à voir la bouteille de gaz butane atteindre au moins le triple de son prix actuel à partir du début 2019. Après une longue période de réflexion sur les conséquences que peut avoir cette libéralisation sur les ménages défavorisées, le gouvernement actuel a décidé de poursuivre sur la lancée du précédent qui avait agi de même avec les carburants, en éliminant la bouteille de gaz domestique de la liste des produits soutenus par l’état à travers la Caisse de Compensation.

Les nouveaux prix de 2019 resteront pour beaucoup de marocains une pilule difficile à digérer. Surtout pour les couches défavorisées, grandes utilisatrices de la petite bouteille de gaz dont le prix à la vente est actuellement à 10,50 contre 40 pour la grande. Pour ne pas pénaliser cette catégorie et éviter les désordres sociaux, le gouvernement prévoit de leur accorder une aide financière sur présentation d’une carte prouvant leur indigence pour compenser les hausses à venir qui ne se limiteront pas à celle de la bonbonne de gaz si l’on en croit certains analystes qui tablent d’ores et déjà sur des augmentations générales des prix des produits de première nécessité. Mais rien ne dit que face à la colère des citoyens, le gouvernement ne soit contraint de faire machine arrière et d’annuler cette mesure pour le moins impopulaire.

Commentaires