La célébration de la Fête du trone ,une opportunité pour mesurer le...

La célébration de la Fête du trone ,une opportunité pour mesurer le chemin parcouru sur la voie du développement

237
0
PARTAGER

Ainsi, des quotidiens publient des dossiers spéciaux à cette occasion, dans lesquels ils reviennent sur les importants projets touchant divers domaines initiés depuis l’intronisation du Souverain, dont la réforme de la Constitution, l’INDH, la régionalisation et le processus de réconciliation.

Dans un spécial Fête du Trône intitulé « Cap sur l’avenir », +Le Soir Echos+ souligne que « les commémorations, au-delà de leur portée symbolique, sont une opportunité de faire courte pause pour mesurer le chemin parcouru et celui qui reste à faire ».

« La décennie écoulée a permis au Maroc de rattraper, en grande partie, ses retards sur le plan politique, social et économique comme le reconnaît la majorité de nos concitoyens, dont la vie s’est améliorée tout au long de cette période, et comme l’atteste la confiance de la communauté internationale à travers le statut accordé à notre pays ou les investissements attirés », écrit le journal.

« L’impulsion royale reste articulée autour des mêmes thématiques structurantes pour l’avenir du pays », relève l’éditorialiste, estimant que « dans un environnement mondialisé, concurrentiel et rapide, les décisions prises dans la concertation sont à mettre à l’actif d’un règne éclairé, dévoué à la pérennisation du pays, de ses acteurs et de ses ressources ».

Dans ce sens, la publication rappelle que « sur le plan politique, les réformes engagées avec la nouvelle Constitution et son impact sur le renouveau et l’engagement politique et citoyen, le projet de régionalisation et ses retombées en termes de lutte contre les disparités, le plan logistique avec la mise à niveau fulgurante des infrastructures sans laquelle la croissance ne serait qu’une chimère, le tourisme qui permet à notre pays d’occuper la place importante qu’il mérite grâce à ses multiples atouts, ou encore l’agriculture dont le rôle reste central dans la stabilité et le développement du Maroc, sont autant de chantiers ouverts dans la durée ».

Pour sa part, +Aujourd’hui le Maroc+ publie un dossier spécial sous le titre « Fête du Trône : 2011 marquera l’histoire du Maroc », dans lequel il revient notamment sur l’approbation massive de la Constitution.

« Le peuple marocain réaffirme son attachement au Trône à travers les urnes », écrit la publication, soulignant que « les citoyens résidents au Maroc ou à l’étranger ont affirmé, à travers l’opération référendaire marquée par une participation massive, qu’ils sont tous derrière SM le Roi pour aller de l’avant dans la réforme et se mettre à l’ère de la modernité ».

Le quotidien s’intéresse aussi à d’autres projets initiés sous le règne de SM le Roi dont l’INDH, « un chantier sociétal pour lutter efficacement contre les inégalités », ainsi qu’à d’autres projets de très haut niveau visant le renforcement des infrastructures notamment les autoroutes et les infrastructures sportives.

De son côté, +L’Economiste+ écrit que « le règne de SM le Roi Mohammed VI est caractérisé par une action tournée d’abord vers le social et les grandes infrastructures, enclenchant une dynamique économique et de modernité », ajoutant que « les actions structurantes ont contribué à modifier en profondeur la société marocaine : INDH, droits de la femme et de la famille… ».

« L’Histoire s’est accélérée pour le Maroc », souligne l’éditorialiste, relevant que « tout cela a participé à rendre nécessaires les réformes politiques ».

La publication indique que « la réforme constitutionnelle boucle une première phase, mais elle en ouvre une autre. L’axe central, le référent de cette nouvelle phase est, et sera, le citoyen qui est responsable de son propre avenir et de celui de la société à laquelle il appartient ».

 

map ______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires