La célébration du 1er mai se caractérise par l’adhésion des syndicats au...

La célébration du 1er mai se caractérise par l’adhésion des syndicats au chantier de réformes annoncées par SM le Roi (ministre)

175
0
PARTAGER

Cette célébration intervient au lendemain de l’accord du 26 avril ayant sanctionné le dernier round du dialogue social, a souligné M. Rhmani, qui était samedi l’invité de la chaîne « Al Oula » dans son JT du soir.

Il a, dans ce sens, rappelé que le consensus ayant couronné ce round intervient après que les centrales syndicales aient présenté leurs revendications et propositions et la CGEM ait fait part de son point de vue, relevant que le gouvernement a, de son côté, répondu favorablement à certaines d’entre elles.

Le ministre a également fait savoir que le gouvernement a pris en considération la préservation de la compétitivité de l’entreprise marocaine, l’amélioration des revenus des salariés, de la couverture sociale et de la promotion du marché de l’emploi.

M. Rhmani a, en outre, noté que l’augmentation des salaires décidée au niveau de l’ensemble des échelles de rémunération a été une volonté partagée du gouvernement et des syndicats, soulignant que les partenaires sociaux ont convenu de la nécessité d’augmenter les salaires des fonctionnaires de l’Administration publique et autres, ainsi que du personnel des collectivités locales.

Concernant le secteur privé, le ministre a affirmé que l’accent a été notamment mis sur les aspects relatifs aux libertés syndicales et au fonds de garantie relatif à l’indemnité pour perte d’emploi, ajoutant qu’un autre dossier aussi important, en l’occurrence la sécurité sociale a été ouvert ces dernières années à travers l’élargissement du panier des soins, tout en permettant aux salariés du secteur agricole de bénéficier des allocations familiales.

Il a, d’autre part, rappelé que 300.000 professionnels du secteur des transports, ainsi que les salariés du secteur de la pêche artisanale ont bénéficié de la couverture médicale et sociale.

Le ministre a, en outre, cité d’autres mécanismes dont le Conseil de la négociation collective qui se réunira mardi prochain.

Concernant la question du fonds de garantie prévoyant une indemnité en cas de perte d’emploi, M. Rhmani a affirmé qu’aux termes de l’accord du 26 avril, l’Etat a consacré 250 millions DH pour contribuer à l’élargissement de la couverture sociale en vue de préserver la compétitivité de l’entreprise, assurant que l’Etat s’engage, au cas où certains secteurs seront touchés par l’augmentation du salaire minimum notamment dans le secteur de textile, à préserver leur compétitivité pour leur permettre de créer davantage de postes d’emploi.

Il a, d’autre part, fait remarquer que le dernier round du dialogue social avait examiné d’autres questions, dont la mise en place de nouvelles mesures visant la promotion de la situation des salariés dans le secteur privé, outre la couverture médicale au profit des étudiants et la réforme du Code la mutualité.

Par ailleurs, M. Rhmani a exprimé sa ferme condamnation de l’attentat terroriste perpétré dans un café à Marrakech, relevant que cet acte ignoble a visé l’activité économique, la main-d’Âœuvre et les professionnels de la ville.

Il s’est dit convaincu qu’un tel acte n’entamera en aucun cas la détermination du Maroc à poursuivre son processus démocratique et de développement

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires