La CGEM révise ses statuts pour être en phase avec l’évolution du...

La CGEM révise ses statuts pour être en phase avec l’évolution du pays et renforcer ses structures

172
0
PARTAGER

 » Ces changements permettent d’adapter le statut avec la nouvelle constitution qui prévoit la représentation des associations professionnelles au sein de la chambre des conseillers, de renforcer la bonne gouvernance interne et de promouvoir les structures régionales et sectorielles de la confédération », a fait savoir le président de la CGEM, M. Mohamed Horani.

La confédération a été la première institution à procéder à la mise en conformité de ses statuts avec la nouvelle constitution, a-t-il rappelé, ajoutant que cette opération a été précédée par la signature, en mars dernier, d’un mémorandum d’entente avec le gouvernement et de conventions avec cinq centrales syndicales portant sur l’institution de la médiation dans les conflits de travail.

Parmi les révisions introduites figure le principe de la neutralité (article 4) qui « interdit toute prise de position en faveur d’un parti ou de toute action à caractère religieux, partisan ou discriminatoire ».

Cette neutralité n’empêche pas les membres de la CGEM de participer aux institutions constitutionnelles du Royaume et de prendre part au débat public.

Les modifications élargissent la possibilité d’adhésion à de nouvelles catégories d’opérateurs comme les coopératives ou les chambres professionnelles et introduisent les formules de membres affiliés ou associés qui n’auront pas le privilège du droit de vote.

Ils instituent, en outre, la présidence en tandem au niveau des régions et des fédérations et instaurent le respect de la parité genre comme principe incontournable dans la désignation des membres cooptés au sein du Conseil d’administration ou du Conseil national de l’entreprise de la Confédération.

Les jeunes ne seront pas en reste puisque le nouveau statut leur réserve 2 sièges au sein du CA de la CGEM sur proposition des associations des jeunes chefs d’entreprises membres.

En prévision de la désignation des membres de la Confédération au sein de la Chambre des Conseillers, le nouveau statut prévoit la constitution d’un collège électoral unique pour chaque circonscription composé des membres de la CGEM et de ses fédérations et fait référence à une charte électorale, en cours d’élaboration, à la quelle les candidats doivent souscrire.

Le nouveau statut de la Confédération a été adopté par 1876 voix sur 1937 votants. 33 membres ont voté contre alors que les bulletins nuls et blancs ont été comptabilisés respectivement à 11 et 17 voix.

MAP ________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires