Maison A la une La chanteuse France Gall quitte ce monde

La chanteuse France Gall quitte ce monde

747
0
PARTAGER

Hospitalisée depuis décembre dernier, la chanteuse France Gall est décédée dimanche 7 janvier matin à Paris des suites d’un cancer.

La chanteuse France Gall est morte ce dimanche 7 janvier à Paris des suites d’un cancer, peu après 10h, a annoncé à l’AFP sa chargée de communication, Geneviève Salama.

Elle avait 70 ans. « Il y a des mots qu’on ne voudrait jamais prononcer. France Gall a rejoint le Paradis blanc le 7 janvier, après avoir défié depuis 2 ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer », indique-t-elle dans un communiqué.

France Gall  avait commencé sa carrière en 1963 à l’âge de 16 ans.

Star des années 80

« Il jouait du piano debout », « Résiste », « Ella, elle l’a » …: après les années yéyés, une nouvelle carrière s’était ouverte pour France Gall qui a gagné le statut de star des années 80 sous l’impulsion de Michel Berger dont elle fut l’épouse, la muse et l’interprète pendant près de 20 ans.

En 1973, la chanteuse cherchait un nouveau départ et a contacté l’auteur-compositeur, connu pour son travail avec Françoise Hardy ou avec Véronique Sanson, dont il s’était séparé depuis peu. Sous la houlette du grand mélodiste à l’écoute des sons pop venus d’Outre-Manche ou des Etats-Unis, France Gall avait alors dévoilé une nouvelle facette de son talent. De leur union, restent d’inoubliables tubes, sept albums et de très nombreux concerts, en particulier, un donné en duo au Palais des sports en 1982.

Loin du tumulte médiatique, ils ont eu deux enfants, Pauline en 1978 et Raphaël en 1981. Elle avait mis fin à sa carrière en 1997 après le décès de sa fille à l’âge de 19 ans, faisant une dernière apparition à l’Olympia en duo avec Johnny Hallyday pour interpréter « Quelque chose de Tennessee ».

En 2015, elle avait offert aux admirateurs un ultime hommage à l’homme de sa vie: la comédie musicale, « Résiste », où elle n’apparaissait qu’en vidéo.

Commentaires