PARTAGER
Venue assister au procès de son fils poursuivi pour trafic de drogue, agression à l’arme blanche et délit de fuite, la chanteuse populaire Hajja El Hamdaouia a été à l’origine d’un grand attroupement dans une salle du tribunal de première instance de Rabat, après qu’elle se soit évanouie et effondrée à la lecture du verdict sur lequel elle croyait pouvoir influer en raison de sa notoriété. Avant le procès, elle avait demandé à voir le procureur pour défendre son fils en clamant son innocence, sauf qu’il lui a été répondu qu’il avait avoué tout ce qui lui était reproché, la laissant sans voix.
La procédure a suivi normalement son cours et le fils envoyé en prison à la grande détresse de celle qui avait osé défier tous les regards des curieux accourus dans la salle du tribunal pour prendre place aux premiers rangs en pleurant à chaudes larmes.
Avant cette scène au tribunal, Hajja Hamdaouia avait vécu des moments insupportables quand les enquêteurs se sont présentés à son domicile pour embarquer le fils recherché et procéder à une perquisition et des fouilles dans tous les moindres recoins de sa villa à la recherche de drogues et de psychotropes qu’ils sont parvenus à trouver, confirmant ainsi que l’homme recherché était bel et bien un trafiquant notoire qui avait aggravé son cas avec une agression à l’arme blanche de celui qui l’avait dénoncé et d’avoir pris la fuite au cours d’un contrôle à un barrage de police.
Verdict: Quatre ans de prison fermes.

Commentaires